Une jeunesse formée, une valeur sûre, une force potentielle, une relève de demain

11
Une jeunesse formée, une valeur sûre, une force potentielle, une relève de demain

« Les jeunes sont la relève de demain », dit-on souvent. Cela passe nécessairement par la formation. Et quelle formation ? Une formation professionnelle de qualité, vecteur d’une main d’œuvre qualifiée. Pour répondre à cette exigence, la Fédération des travailleurs du bois et de la construction du Togo (FTBC-Togo), soucieuse d’un lendemain meilleur et radieux pour les jeunes, vient offrir à la jeunesse d’Agoè Ahokpoe (banlieue Nord de Lomé), un Centre d’Economie Sociale et Solidaire, à travers sa mutuelle.

Les activités de ce centre ont été officiellement lancées ce week-end par la réception du bâtiment devant servir de cadre d’initiation à l’informatique pour ces jeunes.

« La principale force potentielle du monde globalisé sera notre jeunesse à l’horizon 2025. Il s’agit d’un énorme potentiel dont les promesses ne seront réalisées que si des investissements nécessaires ont été faits en amont, en terme d’éducation, de formation professionnelle, de santé et d’emploi. Il s’agit d’un enjeu considérable dont notre pays doit prendre les mesures nécessaires pour favoriser l’emploi des jeunes », a déclaré Evariste Akpakpo, Secrétaire du conseil d’Administration de la MUTUEL/FTBC, dans son allocution de circonstance.

Les travaux, en effet, bénéficient de l’appui technique et financier de SOGEA SATOM, une entreprise spécialisée dans le secteur du BTP, dans la dynamique de sa responsabilité sociétale.

« C’est dans la droite ligne de son engagement citoyen que SOGEA SATOM a voulu accompagner l’ensemble des travailleurs à travers la FTBC », a martelé Pierre Etienne La Tour, Directeur général SOGEA SATOM.

« La formation est à l’origine de tout succès. Le Togo du futur sera construit à travers la formation des jeunes. Formez-vous, le travail vous attend », a-t-il lancé à l’endroit des jeunes.

A terme, ce centre d’économie sociale et solidaire sera composé de trois compartiments, un département médico-social, une unité de formation des jeunes dans le secteur du bois et de la construction et un département pour le développement économique et sociale.

Selon Ayao Gbandou, Secrétaire général de la FTBC, cette formation sera purement théorique et pratique.

« C’est une formation presque duale. C’est-à-dire la théorie et la pratique. Quand vous rentrez dans ce centre vous avez un contrat d’apprentissage. Pour les corps spécifiques, le cursus doit durer trois ans conformément au critère d’Etat. Puis suivra l’étape des examens officiels du CFA », a-t-il expliqué.

Les jeunes, eux, ont accueilli avec joie cette initiative pourvoyeuse d’emploi, promotrice d’une main d’œuvre jeune et éduquée de la Fédération des travailleurs du bois et de la construction du Togo.

Edem A.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here