Togo – Une java dans une discothèque finie en queue de poisson

Des fêtards ont été délogés d’une boîte de nuit, ce week-end, par la police alors que le pays lutte contre la pandémie de Covid-19.

Dans un Togo où les lieux de loisir restent fermés jusqu’à nouvel ordre, l’ouverture officielle d’une boîte, le vendredi 19 juin dernier à Lomé, a donné lieu à un rassemblement de plusieurs personnes en train de faire tranquillement la fête sans se sourciller des mesures barrières édictées par les autorités.

Tout le bazar se faisait en dépit du risque de propagation du nouveau coronavirus, cette maladie virale très contagieuse causée par le SAR-CoV-2.

Selon kpatimanews, le dimanche 21 juin, ces fêtards ont reçu la visite de la FOSAP (Force Spéciale Anti-pandémie Covid-19). Avec la manière et de façon conventionnelle, les éléments du Col. Kodjo Amana ont « stoppé net » ces fêtards, puis vidé les lieux.

La fête a pris fin, même si c’était trop tôt.

Rayan Naël-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.