Togo – Que deviennent les togolais résidant en Tunisie ?

0
451

Le territoire tunisien est devenu une terre hostile aux migrants d’Afrique noire depuis les déclarations « racistes » du président  Kaïs Saïed. Plusieurs gouvernements procèdent au rapatriement de leurs citoyens désormais ciblés par de violentes attaques. Cependant du côté du gouvernement togolais, silence total.

Les images et vidéos des violences subies par les africains subsahariens de la part des tunisiens sont ahurissantes. De même les témoignages recueillis sur place ainsi que ceux des migrants rapatriés par leurs gouvernements font froid dans le dos. Au regard de la léthargie de l’Union Africaine dont la commission par la voix de son président  s’est contentée de condamner verbalement des « propos racistes de Kaïs Saïed », chaque gouvernement s’organise en vue de faire revenir « ses fils et ses filles » résidant en Tunisie.

Le 1er Mars dernier, c’est la Guinée de Mamadi Doumbouya qui a ramené plus d’une quarantaine de ses ressortissants à Conakry via un vol affrété spécialement pour la circonstance à bord duquel se trouvait le Ministre des Affaires Etrangères en personne. La Côte d’Ivoire lui a emboité le pas en allant plus loin. On apprend du côté d’Abidjan que les 145 premiers ivoiriens rapatriés de la Tunisie sont en discussion avec les autorités publiques en vue d’un éventuel accompagnement professionnel et une meilleure réinsertion sociale. Samedi dernier, en fin de journée, ce sont 135 maliens qui sont rentrés à Bamako échappant ainsi aux tortures physiques et morales en Tunisie.

Tous ces rapatriements savamment médiatisés constituent un espoir pour le reste des guinéens, maliens et ivoiriens en attente de quitter la Tunisie.

Au Togo, il y a depuis le début de ces évènements une inaction incompréhensible. Doit-on croire qu’il n’y a pas de togolais en Tunisie ? Il est plus que urgent que le gouvernement togolais se hâte pour sortir ses concitoyens de cet enfer.

Source : icilome.com