Togo-Subitement…le pays n’a pas d’argent

0
385

Spécialement invité à prendre part à la 7eme édition du Salon international de livre de jeunesse prévu les 8 et 11 novembre prochains à Conakry en Guinée, le gouvernement togolais décline l’offre, prétextant « des contraintes budgétaires de l’heure ».

C’est dans une lettre réponse, en date du 17 février dernier, adressée à son homologue guinéen Alpha Soumah, ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat, que le ministre togolais Kossi Lamadokou décline l’invitation à cette 7ème édition du Salon international de livre de jeunesse prévu les 8 et 11 novembre prochains à Conakry.

Le ministre togolais en charge de la Culture avance l’argument « des contraintes budgétaires de l’heure ». « Je viens par la présente exprimer à votre endroit ma gratitude pour la confiance et la considération faites à mon pays par les organisateurs de cette manifestation culturelle. Cependant, en raison des contraintes budgétaires de l’heure, le Togo ne peut assurer cette année ce rôle prestigieux. D’ores et déjà, je souhaites plein succès aux organisateurs de ce grand évènement culturel », a pondu le ministre Lamadokou à son homologue guinéen.

Comme pour dire, actuellement le pays n’a pas suffisamment d’argent se payer ce luxe. « On parle quand même du livre, de la littérature, de la lecture, de l’art, de la culture ! », dénonce un internaute togolais sur sa page Meta. Et à un autre d’ironiser : « Ça ce n’est pas une urgence. La culture même c’est quoi ? Ça ne rapporte rien ».

Simplement triste pour ce pays où les scandales financiers restent impunis.

Source : icilome.com