Togo: pensez-vous sincèrement que ce gouvernement soit à la hauteur des enjeux de l’heure?

Depuis sa formation à la mi 2020 et malgré sa composition dont on dit qu’elle est technocrate, les bourdes, les incohérences et les cacophonies se multiplient. Des décisions sont prises au-delà de tout cadre hiérarchique. Surtout en matière d’augmentation des prix des produits de première nécessité dont le carburant et le gaz. Et les ministres se contredisent allègrement ou se répandent en désinformation sur les médias traditionnels comme sociaux.

À cette allure certains membres de ce gouvernement qui sont des vantards et des suffisants font regretter Komi Klassou.

Et si en réalité le but de certains ministres est de créer une explosion sociale pour faire tomber leur patron Faure Gnassingbé ? Réfléchissons sur cet aspect du débat car ce qui se passe n’est pas normal. Un ministre qui adresse nuitamment une note aux distributeurs de gaz les autorisant à augmenter les prix sans une concertation gouvernementale, c’est une faute grave.

Après le coup d’essai de ce qui a été appelé AdjaklyGate qui s’est écroulé comme un château de cartes, est-ce maintenant celui du GazGate ?

Et si finalement on met ce gouvernement notamment certains de ses composants au chômage, n’est-ce pas une œuvre de salubrité publique ?

On crie à la vie chère mais pour toute solution ce sont les augmentations des prix après quelques mesurettes. On reprend de la main gauche et en pire ce qu’on donne de la droite. Trop c’est trop.

J’ai encore dit…

Anani Sossou

Source : icilome.com