Togo, MO5 : Message et Programme Commémoratif à l’Occasion du 28ème Anniversaire du Soulèvement Populaire du 5 Octobre 1990

94

Togo, MO5 : Message et Programme Commémoratif à l’Occasion du 28ème Anniversaire du Soulèvement Populaire du 5 Octobre 1990

Peuple du Togo,
Chers compatriotes,
Chers militants de la Démocratie,

La commémoration du soulèvement populaire du 5 octobre 1990, Journée de la Jeunesse togolaise, demeure pour chacun de nous un moment solennel.

C’est surtout un moment de rappel de notre tumultueux chemin vers la démocratie.

Cette Journée reste une occasion pour nous tous de saluer, au nom du Mouvement patriotique du 5 octobre, le MO5, la mémoire de tous ceux qui ont su donner héroïquement leur vie pour le Togo.

Cette Journée est aussi une occasion de rendre un émouvant hommage aux différents acteurs de cet événement historique, d’une portée sans précédent dans notre atypique pays, le Togo :

Hommage particulier au Peuple togolais ;
Hommage aux Martyrs morts et disparus ;
Hommage aux Patriotes torturés dans leur chair et dans leur âme !

Chers compatriotes, Clamons-le une fois encore : Le soulèvement populaire du 5 Octobre 1990 n’était pas une simple agitation de certains «désœuvrés venus du Ghana » voisin, comme le pouvoir Gnassingbé avait voulu le faire croire.

Le soulèvement populaire du 5 Octobre 1990 reste l’expression d’un ras-le-bol profond, à jamais gravé dans la mémoire collective du Peuple togolais.

S’il est vrai que nous pouvons nous réjouir de l’irréversibilité de notre action commune, il est aussi vrai de constater qu’aujourd’hui, 28 ans après, les aspirations du Peuple togolais demeurent sans satisfaction.

Chers compatriotes, notre lutte, notre inexorable marche vers la démocratie au Togo, connait des vicissitudes ; elle affronte des difficultés propres à toutes les longues luttes.

Reconnaissons-le toutefois : Notre lutte n’a jamais plié l’échine.

Si la volonté du pouvoir dictatorial togolais est de gommer le 5 Octobre 1990 de notre histoire, notre devoir est d’inscrire cette date au fronton du Togo.

Oui, la flamme du 5 Octobre 1990 peut momentanément baisser d’intensité, mais elle ne s’éteindra jamais !

Oui, la flamme de notre processus démocratique a bel et bien été ravivée le 19 août 2017 par la sortie massive du Peuple, à l’appel salutaire et patriotique du PNP de Tikpi Atchadam.

Oui, le régime dictatorial s’entête en accentuant la répression meurtrière ainsi que l’emprisonnement arbitrairedes militants de l’opposition et des défenseurs des droits humains, malheureusement.

Chers compatriotes militants de la démocratie, La persistance du mal togolais, malgré les signaux forts du Peuple, nous fait répéter que les difficultés du moment ne doivent nous contraindre, en aucun cas, à l’abandon de la lutte, encore moins à la capitulation.

À celles et à ceux qui se laissent gagner par la lassitude et la résignation, disons que rien ne serait plus dangereux que de confondre difficulté momentanée et échec définitif.

À celles et à ceux qui se laissent gagner par la fatigue et le renoncement, disons que l’abandon du combat démocratique serait fatal pour notre pays et suicidaire pour chaque combattant de la démocratie.

Notre salut est dans notre engagement quotidien pour faire aboutir les aspirations profondes du Peuple togolais. La terre de nos Aïeux nous le demande ; la mémoire de nos Martyrs nous l’exige !

L’engagement ferme de nous tous, aussi bien sur le territoire national que dans la diaspora, cet engagement sans équivoque ne sera jamais de trop pour le retour à la dignité des filles et des fils du Togo.

Soyez rassurés : l’enjeu du retour à la République recommande l’intensification de la lutte multiforme sur le terrain ; M05 l’a compris. C’est pourquoi le Mouvement projette de former, dans les prochains jours, une nouvelle coordination qui sera essentiellement basée au Togo.

Soyez rassurés : la main bâtisseuse du Mouvement patriotique du 5 octobre, le MO5, ne va manquer ni renoncer à son devoir patriotique.

Soyez rassurés : sans jactance, le MO5 est toujours en devoir et en action sur la Terre de nos Aïeux et partout où besoin est.

Chers compatriotes militants de la démocratie, Notre destin est entre nos mains. Notre destin nous appartient pourvu que nous sachions agir et réagir au drame cinquantenaire que vit notre cher Togo.

Face aux mascarades électorales en préparation par le pouvoir RPT-UNIR, la cohésion des forces démocratiques est nécessaire pour faire changer véritablement les rapports des forces en présence.

Face aux mascarades électorales en préparation par le pouvoir RPT-UNIR, la cohésion exige l’abandon des querelles partisanes des forces démocratiques pour l’atteinte des résultats et leur consolidation.

Face aux mascarades électorales en préparation par le pouvoir RPT-UNIR, la mobilisation autour de la coalition de l’opposition, la C14, est capitale pour faire entendre raison au pouvoir qui résiste à opérer les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales nécessaires au pays.

Chers compatriotes, Demeurons dans l’esprit du 5 octobre 1990. Ayons foi dans l’avenir du Togo. Démontrons toujours que la lutte libère véritablement. Prouvons aux générations futures que nous n’avons pas failli à la tâche de la conquête de la République perdue.

Le Togo nous appelle. Aujourd’hui plus que jamais auparavant, répondons à l’appel du Togo !

Éloi Koussawo
Coordinateur général du MO5
Bruxelles, le 5 octobre 2018

MO5 : Programme Commémoratif du 5 Octobre 1990

Pour commémorer le soulèvement populaire du 5 octobre 1990, et rendre hommage à tous ceux qui sont tombés pour l’avènement d’une société démocratique au Togo, le Mouvement patriotique du 5 octobre (MO5) organise et coorganise une série de manifestations suivant le programme ci-après :

  • TOGO (Lomé), Vendredi 5 octobre 2018 à 06h00 : Dépôt de gerbes de fleurs devant le Palais de Justice et le Monument de l’Indépendance. Participation à la marche citoyenne du Front citoyen Togo Debout.
  • Dimanche 7 octobre 2018 à 06h00 : Messe en l’église catholique Saint Augustin d’Amoutivé pour le repos de l’âme des martyrs togolais.
  • France (Lyon), Vendredi 5 octobre 2018 à 14h00 : Prières à la Grande Mosquée (146, Bd Pinel) pour le repos de l’âme des victimes de la dictature togolaise.
  • Belgique (Bruxelles), Vendredi 5 octobre 2018 à 14h00 : Rassemblement devant l’ambassade de la République Fédérale du Nigéria (Avenue du Tervueren 288 – 1150 Bruxelles).
  • (Tubize) : Dimanche 7 octobre 2018 à 10h00 : Messe en l’église Sainte Gertrude (Grand’Place) pour le repos de l’âme des victimes de la dictature togolaise

Éloi Koussawo
Coordinateur général du MO5

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here