Togo-Marché d’Atikpodji : Mouvement d’humeur des femmes revendeuses

Les femmes revendeuses de légumes au marché d’Atikpodji sont décidées à faire obstacle à leur délocalisation. Ce mercredi, ces dernières ont exprimé leur mécontentement contre cette décision qui, selon elles, menace leurs activités.

Vêtues de noir, ces bonnes dames ont sillonné le grand marché de Lomé pour dire non à la délocalisation du marché d’Atikpodji.

” Nous protestons aujourd’hui contre cette décision inappropriée. On met en place un projet de délocalisation sans nous consulter, nous qui sommes les acteurs concernés par ce projet. Nous allons nous faire entendre parce que c’est indamissible “, a indiqué une femme revendeuse.

A une autre d’ajouter : ” Le soi disant nouveau site aménagé à Bè-Klikanmé là-bas ne peut pas nous contenir. Aussi, comment allons-nous pouvoir récupérer les clients étrangers, surtout ceux qui viennent des pays limitrophes? “.

Rappelons que le mercredi 12 octobre 2022, sept associations des marchés d’Atikpodji et d’Adawlato ont tenu une conférence de presse pour dénoncer cette “manoeuvre” de l’Etablissement Public Autonome pour l’Exploitation des Marchés de Lomé (EPAM).

Il faut noter que des manisfestations pacifiques sont annoncées dans les prochains jours.

Source : icilome.com