Togo: les populations toujours en manque d’eau potable

Le Togo poursuit son chemin vers l’accès universel à l’eau potable et à l’assainissement. La Cellule présidentielle d’exécution et de suivi (CPES) a annoncé le 12 décembre 2019, le lancement des travaux de construction des ouvrages d’eau et d’assainissement dans trois régions du pays : à Centrale (dans le centre du pays), à Kara (au nord) et aux Savanes (à l’extrême nord).


Lire aussi:Eau Potable: le branchement désormais gratuit pour les PME/PMI

Ces travaux sont financés par le gouvernement togolais, à hauteur de 10,2 millions d’euros, soit 6,7 milliards de francs CFA. Leur objectif, améliorer l’accès à l’eau potable dans les régions cibles du projet.

Aussi il faut noter que la réalisation de ces travaux n’est qu’une continuité des actions déjà entreprises par l’Etat. Entre 2005 et 2019, 3200 forages ont été réhabilités et 5000 nouveaux ont été réalisés.

Grâce aux efforts du gouvernement, le taux d’accès à l’eau potable a bondi de 21% à 69% en milieu rural. Une avancée qui confirme une fois encore la volonté de l’Etat à rapprocher les points d’eau des populations rurales afin qu’elles puissent s’abreuver quand elles le désirent.

Lire aussi:Réduction de la pauvreté: doutes sur les mesures annoncées

Les milieux urbains et péri-urbains ont également bénéficié des programmes du gouvernement qui contribuent à rendre disponible l’eau propre un peu partout sur le territoire national. C’est grâce à ces actions que le nombre d’agences de la Société togolaise des eaux (TDE) dans les villes a considérablement augmenté.

Elles sont passées de 23 à 53 agences. Ces différentes initiatives facilitent l’épanouissement des populations et rapprochent le pays vers le développement durable

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.