Togo: Les pièges sans fin de Faure Gnassingbé à l’opposition Togolaise

0
69

Les résultats publiés par la CENI de Faure Gnassingbé, signent le retour du Togo au rang des républiques bananières, des dictatures absolues.

Aucun Togolais ne doit être surpris car il n’y a eu ni enthousiasme, ni adhésion aux idées inexistantes du RPT-UNIR, mais un mécanisme de fraudes, d’intimidation, de découpage électoral sur mesure et de falsification des résultats.

L’opposition Togolaise s’est fait piéger en votant l’augmentation du nombre de députés comme une aubaine à avoir plus de députés alors que le système RPT UNIR n’a jamais eu le moindre idée de partage du gâteau, la preuve il a viré ses anciens alliés.

En nommant les 4 responsables politiques Fabre, Adjamagbo, Apevon et Gogué dans la prochaine assemblée nationale, Faure Gnassingbe les piège de nouveau en les rendant indirectement co participants des décisions de la future assemblée. Le RPT UNIR pourrait dire que l’opposition était à l’assemblée nationale et à participer aux décisions

Le RPT-UNIR est un parti de rat et irrationnel, il ne fait pas appel à l’intelligence des Togolais mais à l’inculture et à la manipulation des opinions.

Les principaux chefs de l’opposition contestataires de la 5ème république de Faure Gnassingbe sont ainsi piégés, ils sont liés à être co participant de l’application d’un texte qu’ils avaient combattu.

A force de ne pas travailler sur les idées, notre opposition et le peuple subissent un système barbare, rétrograde, criminel.

Pour gagner il faut avoir un pas d’avance sur l’adversaire.

François Xavier Assogbavi / FB

Source : 27Avril.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.