Togo : Le PPT dénonce un harcèlement du DP de Tampa Express

0
271

Suite à la publication d’un article faisant état de corruption dans des concours de recrutement dans la fonction publique, Dr Francisco Napo Koura, Directeur de Publication du journal « Tampa Express, a été convoqué plusieurs fois, notamment par le ministre Gilbert Bawara et la DCPJ.

Dans un communiqué, le Patronat de la presse togolaise dénonce un harcèlement contre le DP.

*Communiqué du Patronat de la Presse Togolaise (PPT)*

(Relatif au harcèlement du Directeur du journal Tampa Express)

Dans sa parution N° 0041 du 29 Août 2023, le Bimensuel Tampa Express a publié un article dans lequel il faisait cas de la corruption qui gangrène les concours de recrutement dans la fonction publique.

Depuis, le Directeur de la Publication, Dr Francisco Napo-Koura fait l’objet d’une série de convocations, d’abord par le ministre de la Fonction Publique, du Travail et du Dialogue Social, ensuite par la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DPCJ).

Le 7 septembre 2023, Dr Francisco Napo-Koura a été invité par le ministre Gilbert Bawara dans son Cabinet pour s’expliquer sur son article.

Les 21 et 25 septembre 2023, le confrère a été auditionné par la police judiciaire, en présence de son avocat Me Elom Kpadé, suite à une plainte du ministre Gilbert Bawara.

A la suite des auditions, la DCPJ a estimé que le refus du Directeur de la Publication de révéler les preuves équivaut à une diffamation et une dénonciation calomnieuse. Un procès-verbal de comparution a été dressé, en attente de relecture et signature avant la comparution du confrère par- devant le Procureur de la République.

Le PPT condamne avec la dernière vigueur ce harcèlement du Directeur de la Publication du journal Tampa Express qui n’a fait qu’un travail professionnel.

Le PPT rappelle à la DCPJ qu’aux termes de l’article 37 de la Loi n° 2020‐001 du 07 janvier 2020 portant Code de la presse et de la communication en République Togolaise, le journaliste doit garder le secret professionnel et protéger ses sources d’information.

Le PPT invite les autorités togolaises à préserver l’intégrité morale et physique du confrère dans tous ses déplacements.

Le PPT se réserve le droit des actions d’envergure contre cet énième harcèlement des autorités togolaises contre les journalistes critiques.

Fait à Lomé, le 28 Septembre 2023*

Le Président

Signé

Honoré Kokouda Adontui

Source: Le Correcteur / lecorrecteur.info

Source : 27Avril.com