Togo: Reprise de la rentrée sur fond de vie chère et de précarité

0
269
rentree scolaire togo

Après la rentrée du personnel enseignant le 18 septembre 2023, c’est au tour des élèves de faire la leur aujourd’hui 25 septembre. Enseignement public et privé se sont donc mis à l’heure des cours, comme cela est de coutume. Fini les belles vacances, et comme le dit si bien la chanson : « C’est l’école qui recommence. Adieu beau jour sitôt fini. Filles garçons pas de tristesse. Vite au travail et sans paresse. A l’école on s’amuse aussi. Et l’on revoit tous ses amis». Place donc aux études. Mais l’on ne peut parler d’études sans parler de frais de scolarité, de fournitures scolaires et autres dépenses financières qui vont avec. Après chaque vacances qui ne leur profitent pas vraiment en termes de rendement économique, les parents d’élèves se retrouvent souvent dans cette zone de vérité faite de stress, d’angoisse et de peur du lendemain. Pas moyen pour eux d’y couper. C’est un éternel recommencement couplé de soucis notamment financiers. La vie socioéconomique étant ce qu’elle est au Togo, ces parents d’élèves ont tôt fait de nourrir des sentiments d’inquiétude. Beaucoup ont déjà fait état de leur désarroi durant toutes les vacances, du fait de n’avoir pas pu trouver suffisamment de fonds à temps pour mettre leurs enfants dans de bonnes conditions scolaires. Comment aurait-il pu en être autrement, quand les populations ploient sous le joug de la vie chère, et que le gouvernement y répond par le plus royal des mépris ? Pendant les vacances, nombreux sont des parents qui ont fait travailler leurs rejetons, espérant que ces derniers pourront combler un manque à gagner presque jamais comblé. Mais ces économies étaient juste bonnes à colmater une infime partie d’une brèche plus que béante. La vie chère ne leur permet pas de mettre de côté de quoi faire face aux urgences académiques. L’Etat aurait pu être inspiré de bien vouloir subventionner les fournitures scolaires, de façon à soulager la plupart des ménages. Mais n’est pas amoureux du peuple qui veut.

Source: Le Correcteur / lecorrecteur.info

Source : 27Avril.com