Togo- Le meeting de la société civile encore interdit

0
497

Le meeting prévu par le collectif de la société civile togolaise ce 15 avril 2023 à 14h00 à Akassimé (Lomé) pour dénoncer le nouveau scandale financier né de la gestion des Fonds de Riposte et de Solidarité Covid–19 (FRSC, pour le compte de l’année 2020), n’aura plus lieu. La manifestation est de nouveau interdite, à la dernière minute, par le préfet du Golfe.

Depuis qu’il a reçu la lettre d’information du meeting de la société civile qui devrait se tenir ce 15 avril à Akassimé, c’est hier vendredi 14 avril 2023 à 12h24 minutes précisément que le préfet du Golfe Kossi Dzinyefa Atabuh a pris la peine d’envoyer une notification aux organisateurs leur signifiant de l’interdiction de cette manifestation.

L’autorité soutient cette fois encore que Coalition Law, Front Citoyen Togo Debout et d’autres associations énumérées sur la liste des organisateurs de ce meeting, « ne disposent pas de base juridique régulière ». Auquel cas, leur manifestation ne saurait être acceptée.

Lisez plutôt la notification du Préfet du Golfe à l’un des organisateurs de ce meeting!

“Lomé, le 14 avril 2023

PREET DU GOLFE

A

Monsieur ATTIOGBE Efoé, chef de bureau

NOVATION INTERNATIONALE

Objet: Notification.

Cher Monsieur,

Faisant suite à votre déclaration pour un meeting prévu ce samedi 15 avril 2023 Akassimé dans la commune de Golfe 4, il nous a été donné de constater à travers un communiqué appelant ce 14 avril 2023 par les réseaux sociaux que Coalition LIDAW, Front Citoyen Togo Debout et d’autres associations s’allient à NOVATION INTERNATIONAL comme organisatrices du meeting pour inviter les sympathisants de leurs différentes structures à prendre part à cette manifestation.

Nous tenons à vous rappeler que les associations Coalition Law, Front Citoyen Togo Debout et d’autres énumérées dans votre communiqué ne disposent pas de base juridique régulière.

Par conséquent, l’appel à votre manifestation prévue pour ce 15 avril 2023 ne saurait être accepté.

Veuillez croire cher Monsieur, à l’assurance de mes cordiales salutations.

Kossi Dzinyefa Atabuh”

Source : icilome.com