France-Dispute entre la franco-togolaise Agbegnénou et sa Fédération

0
507

La quintuple championne du monde de judokate française d’origine togolaise Clarisse Agbegnénou est dans une intense dispute avec la Fédération Française de Judo, en cette période de préparation de la grande messe des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Selon les informations relayées, Clarisse, pour son retour en individuel après sa maternité, a participé à une compétition en Israël le 17 février dernier avec le judogi de son équipementier personnel (Mizuno) et non celui de la Fédération (Adidas), comme il sied à tout international.

La Fédération va sanctionner la judokate en la privant d’entraîneur pour sa journée de compétition, achevée à la septième place dans sa catégorie.

La jeune femme s’est prise la tête avec l’instance à ce sujet tout en avançant le fait que son collègue Teddy Riner était, lui, autorisé à porter sa marque, FightArt.

« C’est tout ce qui s’est passé qui me vexe et qui me blesse. […] Je n’ai même plus envie de parler avec eux, je n’ai plus rien à leur dire. », s’indigne la judokate de 30 ans. « J’ai assez de problématiques comme ça. C’est déjà assez difficile, je veux juste m’entraîner et être championne olympique (à Paris en 2024). Je suis là pour ça. Je préfère mettre mes oeillères, travailler avec mon équipe et foncer », a-t-elle ajouté.

Suite à ses remarques, la Fédération a annoncé la semaine dernière que Teddy Riner porterait désormais à nouveau la marque officielle dans le cadre de l’équipe de France. « Tant mieux car je voulais l’équité », a répliqué Agbégnénou mercredi. « J’avance et je fais mon truc et si tout le monde est traité avec équité, tout le monde a la paix et on n’en parle plus. »

Clarisse ne se bat pas seulement en France! Quelques changements se sont produits dans le monde du judo après sa demande. La franco-togolaise, qui vient d’accoucher, est devenue la première personne autorisée par la Fédération Internationale de Judo à aller dans la salle d’échauffement de tournoi avec son bébé.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Le prochain grand rendez-vous de Clarisse Agbegnénou sera les Mondiaux, à Doha (Qatar, 7-14 mai).

Source : icilome.com