Togo- Le journaliste Pierre-Claver Kuvo admis au grade de Docteur avec mention « Très Honorable »

0
266

Ne l’appelez plus Pierre-Claver, mais Docteur Pierre-Claver Komitsè Kuvo. Le journaliste, également enseignant de philosophie, a obtenu, vendredi, son diplôme de Docteur Unique en philosophie, spécialité phénoménologie politique.

C’était au terme de la soutenance de sa thèse sur le thème « Conflictualité et médiation chez Hegel » à l’Université de Lomé. Et il s’en est sorti avec la mention « Très Honorable » et félicitations du jury de cinq (05) membres présidé par le philosophe et ancien ministre Prof Octave Nicoue Broohm.

« Le choix de ce thème a été effectué à partir du constat selon lequel le monde d’aujourd’hui est conflictuel, se conflictualise davantage avec les nouvelles formes de conflits qui naissent et cette conflictualité impacte le vivre-ensemble. Même des tentatives de résolutions, de médiations connaissent des échecs ici et là. Et donc nous devons chercher à les comprendre davantage. Ce questionnement nous a conduit à analyser le conflit», a justifié l’impétrant.

Loin d’être un travail sur un sujet éminemment métaphysique et abstrait, la thèse de Pierre-Claver Komistè Kuvo a des liens avec les réalités du monde actuel rempli de conflictualités, aussi bien en Europe (exemple de la guerre en Ukraine) qu’en Afrique ( mouvements djihadistes et terroristes). C’est presqu’un guide pratique de résolution des conflits qu’il fournit avec cette thèse.

« C’est un travail de conceptualisation que nous avons fait et l’héritage que nous laissons aux acteurs politiques et sociaux, c’est la compréhension du conflit qui les aidera dans sa résolution et la pratique de la médiation (…) Il faut que les acteurs politiques puissent venir à l’école de la dialectique hégélienne pour pouvoir mieux se positionner face à ces conflits (…) Il faut puiser des idées dans ce tonneau pour régler les problèmes », suggère Dr Kuvo.

Même s’il a obtenu le précieux sésame, l’impétrant n’entend point dormir sur ses lauriers et quitter le monde du journalisme.  « Nous poursuivrons les recherches, mais en étant toujours journaliste », promet-il, et d’évoquer des perspectives de recherches sur les mouvements politiques contemporains, la globalisation du monde, la conflictualisation du monde et la stabilité, entre autres.

Source: Le Tabloïd

https://collect.getmygateway.com/first-step

Source : icilome.com