Togo – L’artiste Zaga Bambo met les pieds dans le plat

Le chanteur appelle ses confrères compatriotes à manifester, dénonçant la marginalisation de certains artistes et porter leurs doléances jusqu’au chef de l’Etat.

C’est le samedi dernier que Zaga Bambo a vomi (sic) tout ce qu’il a sur le cœur. Et il a choisi le réseau social Facebook pour le faire. C’est un Démon Lassi (son ancien nom au début de sa carrière) très révolté qui décide de se faire le porte-parole d’une grande partie des artistes togolais.

Vivant aujourd’hui en terre française, le natif de Kpalimé explique les difficultés que rencontrent la plupart des artistes togolais, bannis des scènes au profit d’une minorité, souvent très proche du système qui gouverne le Togo.

« Nous les artistes togolais nous souffrons tous. Nous avons faim et rien ne marche pour personne à part les Toofan. Mais quand je vais appeler tous les autres à faire une marche de Paris à Lomé II pour aller chez Faure Gnassingbé afin de le prier de nous aider, ils vont commencer par raconter de bobards », affirme-t-il.

Zaga Bambo, ne pouvant plus d’une vie précaire, est décidé de rallier le camp du parti au pouvoir, taclant au passage les membres du groupe Toofan qui, selon lui, profitent seuls des avantages de la scène musicale togolaise. Il rappelle que Muster Just et Barabas refusent depuis trois ans de réaliser un featuring avec lui.

Avec cette sortie abondamment relayée sur les réseaux sociaux, l’artiste risque de se mettre à dos une nouvelle fois une partie des acteurs culturels de son pays.

A.H.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.