Togo-La victoire des Eperviers prépare le terrain pour les éliminatoires du Mondial 2026, selon le Col. Akpovy

0
262

Après la victoire des Eperviers face aux Requins bleus du Cap-Vert, Guy Akpovy, président de la Fédération togolaise de football (FTF), s’est entretenu avec la radio Sport Fm pour discuter de l’avenir du football togolais, en particulier en ce qui concerne les éliminatoires de la Coupe du Monde 2026.

Une victoire pour se donner confiance

Selon le président de la FTF, la victoire à domicile des Eperviers, avec un score de 3-2 contre l’équipe du Cap-Vert, est un signe positif qui prépare le terrain pour les éliminatoires du Mondial à venir. Il a salué la détermination des joueurs qui ont réussi à renverser la situation après avoir été menés 2-0 par une solide équipe cap-verdienne.

Bien que cette victoire n’ait pas d’impact direct sur la qualification à la Coupe d’Afrique des Nations en Côte d’Ivoire, le président de la FTF estime qu’elle servira de base pour renforcer la confiance de l’équipe en vue des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026.

« Figurez-vous que la dernière victoire des Eperviers à Lomé remonte à 4 ans, c’est une éternité ! Cette victoire, il est vrai n’a pas un impact direct sur la qualification à la CAN en Côte d’Ivoire. Cependant, elle va nous servir de substrat pour gagner en confiance et bien aborder les éliminatoires du Mondial qui pointent à l’horizon », a indiqué le Col. Guy Akpovy.

Tout est possible en foot

Pour les prochaines éliminatoires de la Coupe du Monde 2026, le Togo se trouve dans le groupe B aux côtés de pays tels que le Sénégal, la RD Congo, la Mauritanie, le Soudan et le Soudan du Sud.

Face à ces adversaires de taille, Guy Akpovy se montre prudent, mais reste optimiste quant aux chances du Togo. Il affirme que le Togo ne prendra pas ces éliminatoires à la légère, même en présence d’équipes comme le Sénégal dans le groupe, rappelant que dans le football, tout est possible.

« Le Togo a déjà disputé une phase finale de coupe du monde. Nous n’allons pas aborder ces éliminatoires la fleur au bout du fusil. Nous y jouerons crânement nos chances même si le Sénégal fait partie de notre groupe. Tout est possible, nous sommes en football ! », a-t-il rassuré.

Les première et deuxième journées de ces éliminatoires pour la Coupe du Monde 2026 sont prévues entre le 13 et le 21 novembre 2023. Le Togo devra se préparer sérieusement pour affronter ses adversaires et saisir chaque opportunité pour accumuler des points cruciaux en vue de se qualifier pour la phase finale de la Coupe du Monde 2026.

Source : icilome.com