Togo – La mise en garde de Togo Debout au « syndicat des chefs d’Etats de la CEDEAO »

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) suit de près la situation sociopolitique qui prévaut actuellement Mali. Il vient de saisir tous les chefs d’Etats des pays membres de la CEDEAO. Il leur demande d’être au service du peuple et non des régimes. Prof. David Dosseh et son mouvement mettent en garde ces dirigeants de l’espace sous régionale, et les exhortent à ne pas tenter de maintenir le président Keita au pouvoir comme cela a été le cas au Togo en 2018 pour Faure Gnassingbé. « La CEDEAO, pour retrouver la confiance des peuples, doit être elle-même crédible pour exiger des institutions justes et crédibles dans les pays de la sous-région. Elle doit dire non à la confiscation du pouvoir par les changements constitutionnels avant de dire non au coup d’Etat expression de la révolte populaire. Elle doit obtenir l’arrêt des mandats perpétuels avant d’exiger le retour à l’ordre constitutionnel. Elle ne doit pas prendre les peuples en otage en imposant des blocus ou des embargos », écrit le FCTD. Bonne lecture.

FRONT CITOYEN TOGO DEBOUT

« Sous quelque gouvernement que ce soit, la nature a posé des limites au malheur des peuples. Au-delà de ces limites c’est ou la mort, ou la fuite, ou la révolte», Denis Diderot

« Au service de qui… ? »

Excellences Messieurs les chefs d’Etats des pays membres de la CEDEAO,

Dans sa mission de facilitation ou de médiation au Mali aujourd’hui, ou au Togo en 2018, la CEDEAO ne s’est-elle pas trompée et n’a-t-elle pas été au service des régimes plutôt que des peuples ? Depuis le 18 août dernier, le peuple malien a décidé de prendre son destin en main à la suite d’une crise socio-politique qui hypothéquait son avenir.

Les racines de la crise sont dans l’inexistence d’institutions justes et crédibles, la mauvaise gouvernance, la corruption, l’accaparement des biens et la ma-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.