Togo – Nathaniel Olympio contre la sanction de la CEDEAO infligée au Mali

L’armée malienne renverse le président IBK contesté par une grande partie de ses compatriotes à travers des manifestations populaires. La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) décrète une série de sanctions contre les putschistes et leur pays. Nathaniel Olympio, un opposant togolais, regrette que l’institution ait pris cette décision….

Le président du Parti des Togolais suit de près ce qui se passe au pays d’Ibrahim Boubacar Kéita (IBK), renversé par un coup d’Etat initié par les militaires. Ce renversement fait suite à plusieurs mois de contestation de son régime accusé de corruption, de mauvaise gouvernance, incapable d’y restaurer la paix et la sécurité.

Peu après l’arrestation du président malien et une partie de ses fidèles compagnons, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont tenu une visioconférence pour non seulement condamner le coup d’Etat, mais aussi annoncé la coupure des « flux financiers et commerciaux » avec le Mali.

Dans la foulée, la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’ouest (BCEAO) a aussi coupé toutes activités avec lui. Une sorte de pression sur la junte militaire, mais qui, en réalité, pénalise davantage les Malien-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.