Togo / Haut Conseil pour l’Emploi des Jeunes : La nouvelle trouvaille du gouvernement de « Da vodou »

da victo dogbe

Il est l’organe central de la coalition nationale pour l’emploi des jeunes créé en août 2016. Le Haut conseil pour l’emploi des jeunes a tenu mardi 13 avril dernier à Lomé, sa première session inaugurale sous la présidence de Mme le Premier Ministre, Victoire Tomégah-Dogbé, Présidente du Haut conseil. Les travaux sont placés sous le thème : « Entreprises jeunes du 21ème siècle dans les tourbillons de la Covid-19».

Le Gouvernement en instituant un Haut conseil pour l’emploi des jeunes, entend amplifier la mobilisation de tous pour l’emploi et contre le chômage des jeunes, un fléau que combattent les États. C’est une traduction de la volonté et la détermination du Togo sous le leadership du Chef de l’Etat, d’imprimer un nouvel élan à sa stratégie de promotion de l’emploi des jeunes, dit-on.

Cette session inaugurale, véritable cadre d’échange et de partage d’expérience entre les acteurs multisectoriels intervenant dans la promotion de l’emploi des jeunes, a permis de lancer officiellement les travaux des pôles thématiques.

Dans son mot d’ouverture de la session, Mme le Premier Ministre, Présidente du Haut conseil pour l’emploi des jeunes, a remercié les partenaires techniques et financiers pour leur accompagnement et félicité les jeunes pour leur engagement

Elle a souligné l’importance pour les décideurs, les partenaires et les acteurs privés d’améliorer les politiques d’emplois des jeunes en mutualisant leurs efforts pour un « pacte social » rénové au service de l’emploi des jeunes.

« Après quelques années d’existence, nous devons saisir l’opportunité de cette première réunion du Haut conseil, pour non seulement encourager les résultats obtenus, mais aussi définir des perspectives qui nous permettront de donner plus d’opportunités aux jeunes de jouer pleinement leur rôle de moteur de croissance de notre pays », a lancé Mme le Premier Ministre.

Le Haut conseil a pour missions de veiller au respect des orientations générales de l’Etat en matière d’emploi des jeunes ; d’apprécier les stratégies proposées par le secrétariat permanent de la coalition ; d’étudier et proposer à l’endroit du gouvernement et des partenaires des orientations nécessaires et des cibles nouvelles en vue d’assurer une meilleure efficacité de la coalition ; d’approuver le rapport de sélection des partenaires stratégiques et les programmes d’activités.

LE HCEJ vient à la suite d’autres acronymes comme PAEJ-SP, FAIEJ, MIFA, NunyaLab… dont les résultats sont moins visibles.

Ce HCEJ est une énième initiative qui montre l’incapacité notoire du pouvoir à changer de paradigme pour faire efficacement face au chômage des jeunes.

K.A.

Source : Le Correcteur

Lire plus sur lecorrecteur.info

Source : 27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.