Togo-Gilchrist Olympio préoccupé par les conséquences de la vie chère…

Dans son message, à l’occasion de la célébration du 62è anniversaire de l’indépendance du Togo, Gilchrist Olympio, le président national de l’Union des forces de changement (UFC), insiste sur un triptyque: dialogue, concertation et solutions à la vie chère.

Ce mardi 27 avril 2022, le Togo a célébré le 62è anniversaire de la conquête de sa souveraineté internationale. Une nouvelle occasion pour le chef de file de l’opposition d’appeler tout le monde à réfléchir sur le chemin parcouru depuis plus de dix décennies et d’en tirer les leçons.

Ces défis concernent, selon lui, les problématiques du développement, de l’enracinement de la démocratie, de la bonne gouvernance, de l’Etat de droit, de la protection des libertés collectives et individuelles, entre autres.

Gilchrist Olympio insiste sur la cohésion nationale, l’union car « nous n’avons qu’un seul pays, une seule nation, une seule patrie : le Togo, l’or de l’humanité”. “Nous devons tous œuvrer à faire du Togo, un pays de dialogue, d’entente, un pays développé et réconcilié avec lui-même”, rappelle l’opposant aujourd’hui établi à Accra au Ghana.

Pour y parvenir, il faut mettre au centre de tout le dialogue, les discussions, la concertation, les négociations. L’Union des forces de changement reste fidèle à sa logique, celle d’ “œuvrer pour le changement, l’alternance politique pacifique et maîtrisée”, souligne M. Olympio dans son message à la nation, ajoutant que l’opposition doit continuer à discuter avec l’Union pour la République (UNIR), le parti au pouvoir, afin de parvenir à un compromis ou un consensus sur les points essentiels devant faire évoluer le pays.

Le président national de l’UFC plaide aussi pour la libération des détenus politiques, et ceux qui n’ont pas commis de crimes graves.

Et pour finir, il est revenu sur la problématique de la vie chère, encourageant le gouvernement à faire davantage à travers des mesures d’accompagnement de la population, surtout les plus vulnérables tout en travaillant dans l’amélioration dans le secteur de la santé.

Source : icilome.com