62 ans d’indépendance : adresse du chef de l’État à la Nation

62 ans d’indépendance : adresse du chef de l’État à la Nation

(Togo Officiel) – Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé s’est adressé mercredi à la Nation togolaise, à l’occasion de la célébration du 62ème anniversaire de l’accession du pays à la souveraineté internationale. Retrouvez l’intégralité du discours.

Togolaises, Togolais,

Mes chers compatriotes,

Au moment où nous célébrons le 62ème anniversaire de l’indépendance de notre pays, je voudrais, avec vous, rendre grâce à Dieu pour ses bienfaits tout au long du chemin que nous avons parcouru depuis le 27 avril 1960.

Je rends hommage aux héros de l’indépendance : ces hommes et femmes, célèbres ou moins connus, qui ont chèrement payé le prix de notre liberté.

Nous resterons reconnaissants à l’endroit de toutes les figures, courageuses et patriotes, qui se sont battues pour l’avènement d’un Togo libre et indépendant.

Leur sens du sacrifice nourrit notre engagement à poursuivre résolument l’œuvre de construction de la Terre de nos aïeux, à promouvoir son rayonnement et à préserver la cohésion sociale.

Mes chers compatriotes,

Depuis maintenant deux ans, l’irruption de la pandémie de la Covid19 a considérablement perturbé nos vies sur les plans sanitaire, économique et social.

Je voudrais réitérer mes sincères condoléances aux familles qui ont perdu des parents ou des proches, et souhaiter une prompte guérison à ceux qui malheureusement sont encore malades.

Je voudrais aussi remercier tous nos compatriotes qui se sont fortement mobilisés pendant cette crise pour gérer et contenir la pandémie ; en particulier les personnels de santé sur toute l’étendue du territoire, les membres du comité de riposte, le conseil scientifique, les médias et les acteurs de la société civile.

Je suis convaincu que les nombreuses appréciations positives que nous avons reçues pour la gestion de la pandémie sont aussi dues aux mesures innovantes que nous avons prises, et aux valeurs de concertation, de discipline et de solidarité auxquelles nous sommes toujours attachés.

Les statistiques de contamination qui s’améliorent depuis quelques semaines nous encouragent à maintenir notre constante vigilance, en cohérence avec nos ressources et nos valeurs.

Nous devons désormais rester attentifs, et apprendre à vivre avec le virus, en poursuivant la campagne de vaccination et en respectant les mesures barrières.

Mes chers compatriotes,

Le monde traverse une conjoncture marquée par une superposition de crises d’une ampleur jamais égalée.

Cette situation, exacerbée par la guerre en Europe et ses conséquences, se traduit notamment par la dégradation de l’économie mondiale.

Elle est particulièrement ressentie sur les prix des produits de première nécessité et des produits pétroliers, et entraîne un risque majeur en matière de sécurité alimentaire.

Aux plans régional et sous-régional, le terrorisme et l’extrémisme violent mettent à rude épreuve la quiétude des populations et la stabilité des États.

Une prise de conscience collective, quant aux causes et conséquences de ces fléaux, est nécessaire, pour que nous travaillions, tous ensemble, à la recherche de solutions durables.

Au plan national, l’attaque terroriste de Sanloaga, dans la préfecture de Kpendjal, repoussée par nos forces de défense et de sécurité, a confirmé la nécessité de poursuivre nos efforts pour éradiquer ces menaces.

Je salue donc l’action déterminante de nos armées qui défendent nuit et jour l’intégrité de notre territoire et assurent la sécurité des personnes et des biens.

Je m’incline devant la mémoire de nos braves soldats qui ont perdu la vie dans l’exercice de leur mission, notamment au Mali. Je voudrais redire notre compassion et notre solidarité à leurs familles et à leurs frères d’armes.

Mes chers compatriotes,

Malgré la conjoncture difficile, notre pays affiche un taux de croissance économique de 5,3% pour l’année 2021. Cette performance encourageante confirme que nous devons continuer de nous appuyer sur les forces de notre économie mais aussi sur des mesures sociales innovantes et inclusives.

La transformation structurelle de notre agriculture reste un pilier essentiel de notre politique de développement. Elle sera poursuivie par la création, à la fin de l’année, d’une agence de transformation agricole, et par la restructuration et l’accroissement des capacités d’intervention du mécanisme incitatif de financement agricole (MIFA).

Une attention particulière est accordée à la mécanisation et à l’irrigation, pour augmenter la productivité et les rendements agricoles.

Ainsi, au regard des tensions dans les circuits d’approvisionnement mondial, le gouvernement a d’ores et déjà pris toutes les mesures pour assurer la disponibilité et l’accès des producteurs aux engrais à des prix subventionnés.

Togolaises, Togolais,

Le contexte sanitaire et sécuritaire, qui perdure dans tous les pays du monde, affecte notre pouvoir d’achat et notre bien-être. Nous devons toujours faire appel à nos valeurs de cohésion et de solidarité, pour continuer à préserver les plus vulnérables et ne laisser personne de côté.

Dans cette optique, le gouvernement a pris des mesures qui vous seront annoncées à l’issue de ce discours.

Mes chers compatriotes,

Mon engagement reste ferme pour faire du Togo un pays résilient et poursuivre les progrès que nous avons enregistrés ensemble. Dans cette optique, les différentes initiatives de protection sociale et de modernisation seront amplifiées.

Nous continuerons de nous appuyer sur une gouvernance innovante et dynamique, soutenue par les innovations technologiques pour assurer l’inclusion sociale, financière et numérique de tous nos concitoyens.

Le Togo a adopté une stratégie dénommée Stratégie Togo Digital 2025 reposant sur trois axes et visant une transformation digitale pérenne.

Elle permettra notamment de faciliter les interactions de l’administration publique avec les citoyens par la numérisation progressive des procédures et des formalités.

Cette option requiert des investissements importants dans l’amélioration de nos infrastructures numériques et de la connectivité au réseau mondial.

Grâce au dynamisme de notre pays, nous avons récemment accueilli l’atterrissement du câble sous-marin Equiano.

De même, le ciblage des services dédiés aux populations en situation de vulnérabilité sera constamment amélioré, pour faciliter les interventions sociales de l’État.

Ainsi, l’identification biométrique de toutes les personnes résidant au Togo permettra de mettre en place un registre social unique.

Cette approche innovante qui allie célérité, efficacité et mobilisation des acteurs locaux et nationaux est déjà mise en œuvre dans le plan d’urgence pour les Savanes.

Ce programme novateur, conçu au début de l’année et immédiatement déployé, a déjà permis de renforcer l’accès aux services sociaux de base, notamment l’eau, l’électricité, la santé et l’éducation. Son exécution se poursuit afin de répondre durablement aux préoccupations exprimées par les populations.

L’implantation de nouvelles infrastructures socio-économiques s’appuiera sur des critères objectifs et transparents qui seront définis sur la base des résultats de la cartographie des infrastructures existantes afin de contribuer à la réduction des disparités régionales.

Togolaises, Togolais,

Mes chers compatriotes,

Dans le domaine de la santé, l’assurance maladie universelle et l’accélération de la construction des infrastructures de santé vont consolider les acquis.

L’engouement déjà suscité par le programme Wezou, pour l’accompagnement de la femme enceinte et du nouveau-né, démontre la pertinence de cette approche sociale.

En matière d’éducation, notre ambition repose sur un socle complet de mesures, qui tient compte des forces et faiblesses de notre système éducatif pour identifier des solutions globales et durables.

Elles permettent de répondre aux besoins prioritaires du secteur en mettant notamment l’accent sur le recrutement des enseignants et leur formation, ainsi que la construction en cours des infrastructures.

J’ai demandé aux ministres concernés de maintenir les discussions avec les partenaires sociaux pour relever les défis qui subsistent.

C’est le lieu de saluer les accords intervenus récemment, qui s’inscrivent dans la dynamique de concertation que nous encourageons.

Dans cet esprit, les attitudes de défiance à l’autorité, de non-respect des textes et de troubles à l’ordre public sont à proscrire. Le gouvernement y veillera avec fermeté.

J’invite donc tous les acteurs sociaux à utiliser les voies légales, à privilégier le dialogue et à éviter les violences.

Mes chers compatriotes,

Notre démocratie continue de se consolider, nourrie par notre volonté de poursuivre la construction d’un État de droit dans lequel chaque institution joue efficacement son rôle, et chaque citoyen saisit pleinement la portée de son engagement au service de la patrie.

La décentralisation, qui est désormais une réalité de notre quotidien sur toute l’étendue du territoire, nous offre l’opportunité de mieux répondre aux attentes des populations. Ce processus sera complété avec l’organisation des élections régionales dès l’année prochaine.

L’agence nationale de formation des collectivités territoriales en voie d’opérationnalisation va contribuer à mieux outiller les acteurs locaux pour rehausser leurs performances dans la gestion des collectivités territoriales.

Togolaises, Togolais

Dans le but d’une meilleure implication du secteur privé dans la réalisation de nos ambitions, le cadre réglementaire de la commande publique a été récemment revu pour assurer la célérité, la transparence et la réduction des coûts, et favoriser l’investissement privé dans les secteurs porteurs de croissance.

Par ailleurs, le dynamisme de la jeunesse togolaise doit être encouragé et soutenu afin de lui permettre de prendre toute sa part dans notre marche vers le progrès.

La réserve de 25% des marchés publics aux jeunes et aux femmes participe de cette démarche. Je félicite ici les entrepreneurs qui ont saisi cette opportunité et qui la font vivre au quotidien.

Mes chers compatriotes,

Togolaises, Togolais,

En ce soixante-deuxième anniversaire de notre accession à l’indépendance, il importe que nous renouvelions notre attachement aux valeurs qui fondent notre vivre-ensemble.

Notre nation reste et restera une et indivisible. Et chacun d’entre nous a l’impérieux devoir d’en préserver l’harmonie.

En faisant preuve de plus de discipline, de respect mutuel, de civisme, de patriotisme et de solidarité, nous y parviendrons.

Notre responsabilité est de faire de notre patrie, une nation unie et forte, telle que les héros de l’indépendance l’ont rêvée, un pays qui comble nos aspirations et nos attentes.

Que Dieu bénisse le Togo.

Bonne fête de l’indépendance à tous.

Source : RepubliqueTogolaise.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.