Togo-Forage : Le Général revient…

0
358

Il a été sous le feu des critiques ces derniers jours. Lui, c’est le Général Yark Damehame, actuel ministre de l’Eau et de l’Hydraulique Villageoise. Fraîchement nommé à la tête de ce département, l’homme a annoncé la création d’une « brigade spéciale » d’inspecteurs du contrôle de l’eau et la nécessité d’obtenir une autorisation pour la réalisation de forages.

Cette annonce a suscité beaucoup de réactions au sein de l’opinion. Sur les réseaux sociaux, les commentaires allaient dans tous les sens. « Bientôt, c’est la facture de la quantité d’air respiré dans la journée que ce gouvernement nous obligera à payer », se moque un internaute.

Confronté à cette polémique, le Général Yark Damehame a cherché à apporter des éclaircissements. Il a expliqué la raison derrière ses propos. Selon lui, la délivrance de permis pour la construction de forages vise à garantir la qualité de l’eau mise à disposition de la population.

« Nous mettons l’accent sur la qualité de l’eau. Si vous souhaitez réaliser un forage, il est impératif de collaborer avec les services techniques. Après le forage, des échantillons d’eau sont prélevés et analysés pour garantir sa qualité et sa potabilité », a souligné le Général.

Il  précise que « la police des eaux »  n’est pas de son initiative. Cette brigade est prévue par le Code de l’eau adopté par l’Assemblée Nationale en 2010. « Il s’agit d’un organe chargé de veiller à ce que l’eau fournie à la population soit propre, et à ce que les abonnés qui paient leurs factures bénéficient d’une eau de qualité », a-t-il ajouté.

https://collect.getmygateway.com/first-step

Source : icilome.com