Togo – Crise sociopolitique : « Le départ du président IBK une ligne rouge pour la Cédéao », Mahamadou Issoufou

Jeudi 23 juillet 2020, une délégation des chefs d’État de la Cédéao composée de Mahamadou Issoufou (Niger), Muhammadu Buhari (Nigeria), Nana Akufo-Addo (Ghana), Macky Sall (Sénégal) et Alassane Dramane Ouattara (Côte d’Ivoire), a été dépêchée au chevet du Mali secoué par une crise sociopolitique.

La délégation de l’institution sous régionale a rencontré le président Ibrahim Boubacar Keïta et les opposants à son régime. L’Objectif, c’est de trouver une issue à la crise vieille déjà d’un mois. Malheureusement, cette énième mission de la CEDEAO n’a pas réussi à mettre les deux camps d’accord.

Le M5-RFP (Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des Forces Patriotiques) avec à sa tête le très écouté religieux Mahmoud Dicko reste campé à sa position : le départ sans condition du pouvoir du président IBK dont la gouvernance est décriée.

Buté à cette détermination de l’imam Dicko, le chef de l’État nigérien, Mahamadou Issoufou « ne désespère pas ». Le président en exercice de la Cédéao « pense qu’on trouvera le compromis ».

« Je vous donne rendez-vous lundi prochain à l’occasion du sommet extraordinai-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.