Togo – Crise sociopolitique : « Le départ du président IBK une ligne rouge pour la Cédéao », Mahamadou Issoufou

0
337

Jeudi 23 juillet 2020, une délégation des chefs d’État de la Cédéao composée de Mahamadou Issoufou (Niger), Muhammadu Buhari (Nigeria), Nana Akufo-Addo (Ghana), Macky Sall (Sénégal) et Alassane Dramane Ouattara (Côte d’Ivoire), a été dépêchée au chevet du Mali secoué par une crise sociopolitique.

La délégation de l’institution sous régionale a rencontré le président Ibrahim Boubacar Keïta et les opposants à son régime. L’Objectif, c’est de trouver une issue à la crise vieille déjà d’un mois. Malheureusement, cette énième mission de la CEDEAO n’a pas réussi à mettre les deux camps d’accord.

Le M5-RFP (Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des Forces Patriotiques) avec à sa tête le très écouté religieux Mahmoud Dicko reste campé à sa position : le départ sans condition du pouvoir du président IBK dont la gouvernance est décriée.

Buté à cette détermination de l’imam Dicko, le chef de l’État nigérien, Mahamadou Issoufou « ne désespère pas ». Le président en exercice de la Cédéao « pense qu’on trouvera le compromis ».

« Je vous donne rendez-vous lundi prochain à l’occasion du sommet extraordinai-

Source : icilome.com