Togo-CPC : Le CAR dans sa logique

CAR

Ce mardi 15 mars 2022 a lieu à Lomé la deuxième réunion du Cadre Permanent de Concertation (CPC) initié par le régime de Faure Gnassingbé. Mais le Comité d’action pour le renouveau (CAR) ne participe pas aux travaux.

Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) a décliné l’invitation à lui envoyée par le ministre d’Etat Payadowa Boukpessi pour prendre part aux discussions politiques de ce jour.

Selon le parti de feu Agboyibo, le CPC au lieu d’être un « cadre de dialogue sincère et inclusif » pour sortir le pays de la « grave crise » qui le traverse depuis plusieurs années, n’est rien d’autres qu’« un comité de suivi de la Concertation Nationale entre Acteurs Politiques ». Le CAR estime que ce cadre ne favorise pas un dialogue franc, sincère et inclusif.

Toutefois, ce parti d’opposition dit qu’il est entièrement ouvert et se montre disponible pour tout échange sur les sujets d’intérêt national dans un cadre bien structuré avec la garantie de l’application intégrale des recommandations qui y sortiront.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.