Togo-Claire Ayivon, l’athlète togolaise séduit l’UNFPA

Qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2021, Claire Akossiwa Ayivon, la championne togolaise de canoë-Kayak fascine le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), une agence des Nations unie qui intervient dans plusieurs domaines dont l’aide aux femmes

Une motocyclette, des équipements informatiques et du matériel sportif ont été offerts à l’athlète togolaise d’aviron, don du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA). Le lot de matériel a été réceptionné ce jeudi 15 avril 2021, par le ministre en charge des Sports, Lidi Bessi Kama.

Le geste bureau de l’UNFPA au Togo n’est pas l’effet d’un hasard, il s’explique par plusieurs raisons, si l’on en croit sa représentante résidente au Togo, Josiane Yaguibou.

« La première, c’est la détermination de la ministre des Sports et des Loisirs. Depuis son arrivée à la tête de ce département, elle n’a cessé de solliciter les partenaires pour faire en sorte que son département connaisse vraiment un développement et une transformation et que le sport se fasse autrement, pour motiver la jeunesse, pour motiver les jeunes filles », a-t-elle déclaré.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Puis elle ajoute : « La deuxième, c’est que nous avons constaté que UNFPA à travers la championne Claire Ayivon qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2021, pour kayak-canoë, nous avons remarqué et nous avons vu en elle une égérie qui nous permettrait d’engager la jeunesse togolaise. De faire avec elle des programmes qui nous permettraient de voir et de prendre le sport comme un vecteur de développement économique et social, comme un vecteur d’autonomisation de la jeunesse et aussi le fait que ce soit une fille nous avons vraiment séduit. Et l’un des piliers importants de l’UNFPA, c’est vraiment l’autonomisation des femmes et des jeunes filles. Et l’autonomisation des femmes et des jeunes filles même économique ne passe pas forcément par l’éducation scolaire. Elle passe aussi par l’autonomisation à travers le sport. Et le fait que Claire puisse exceller dans ce sport rare et unique comme le kayak-canoë ici au Togo, en Afrique, et qu’elle puisse être qualifiée jusqu’aux jeux olympiques pour nous ça nous a vraiment séduit ».

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.