Togo- Cinkassé: Des militants de l’ADDI interpellés puis libérés

0
77

Plusieurs jeunes du village de Samomoni dans la préfecture de Cinkassé à l’extrême nord du pays, ont été interpellés très tôt ce mercredi 15 mai 2024 par des forces de sécurité. Les raisons de ces interpellations seraient liées aux dernières élections législatives et régionales. La localité avait essuyé des violences à la suite de ce scrutin quand la population voulait s’opposer à des individus qu’elle soupçonnait de vouloir bourrer les urnes.

Les forces de l’ordre sont intervenues très tôt ce matin dans le village de Samomoni et ont interpellé au moins quatre personnes. Dans leur intervention, elles auraient franchi la frontière du côté du Ghana pour aller arrêter également des individus qui seraient repliés dans le village voisine au Ghana. Là, sept personnes, selon les informations auraient été arrêtées. Mais le chef du village frontalier du côté du Ghana réclamerait la libération de ces personnes interpellées en territoire ghanéen estimant que ce sont des citoyens ghanéens.

Les 4 personnes interpellées du côté du Togo sont détenues à la gendarmerie de Biankouri. Le commandant de cette unité, contacté par TOGO SCOOP s’est montré très peu courtois.

Selon les informations, les interpellations de ce matin font suites à l’enquête diligentée par le procureur de la République de la ville de Dapaong à la suite des incidents qui ont émaillé le jour du vote. Tout porte à croire que les personnes interpellées ont été citées par Marie Lengue Bantre Loonbole, une électrice qui avait été interpellée le jour du scrutin pour avoir jeté du caillou à une voiture. Deux militants du parti politique ADDI avaient été interpellés dans le cadre de cet incident. Après avoir purgé leur garde-à-vue, ils ont été libérés.

Le parti de Aimé Tchabouré Gogué organise une conférence de presse ce jeudi 16 mai 2024 pour situer l’opinion sur ces événements.

Albert AGBEKO

Source : Togo Scoop

Source : icilome.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.