Togo – Ce que nous sommes devenus, nous autres togolais, en cinquante ans sous le regard des autres

« Autrui détient un secret : le secret de ce que je suis. Il me fait être et par là même me possède ». Dans l’ETRE ET LE NEANT, Jean Paul SARTRE développe la théorie du regard qui cerne l’autre, le met en pièces pour l’appréhender, le connaître. Nous ne nous connaissons jamais assez sans les autres. Nous connaissons parfaitement l’accent de tel peuple ou de tel autre avec qui nous partageons une langue autant que ses habitudes, sa mentalité, ses forces, ses faiblesses…

Nos voisins se révèlent à nous dans leurs actes, leurs réflexes. Ils ne peuvent pas indéfiniment se cacher de nous parce que être, c’est paraître, c’est-à-dire se projeter sur l’écran des pupilles des autres consciemment ou inconsciemment.

Notre historicité est dans notre parcours, celui que nous traçons et que les autres enregistrent. La personnalité togolais sortie sous le règne et le modèle des GNASSINGBE se connaît mieux par nos voisins que nous ne l’imaginons. Les Togolais sont sous le regard du Ghana, du Burkina-Faso, du Benin, de la Cote d’Ivoire, de la sous-région, de la Communauté internationale et des peuples du monde autant qu’ils sont sous notre regard.

Le Ghana est dans les fleurs de sa renaissance, sur une courbe ascendante indéniable après son effondrement spectaculaire sous le règne du –

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.