« Si le pouvoir en place ne veut pas céder, le peuple togolais ne cèdera pas non plus », rappelle Brigitte Adjamagbo-Johnson

872

« Si le pouvoir en place ne veut pas céder, le peuple togolais ne cèdera pas non plus », rappelle Brigitte Adjamagbo-Johnson

La Coordinatrice de la Coalition des 14 partis de l’opposition togolaise, Brigitte Adjamagbo-Johnson, était au premier rang de la marche de protestation organisée à Lomé ce jeudi. « Nous sommes le peuple et, la voix du peuple c’est la voix de Dieu. Que personne n’aille à cette élection frauduleuse ! », a-t-elle martelé lors du meeting qui a eu lieu à l’issue de la manifestation.

Des centaines de togolais étaient dans les rues de la capitale togolaise et à l’intérieur du pays ce jeudi 29 novembre pour exiger l’arrêt du processus électoral menant aux élections législatives du 20 décembre prochain. La libération des détenus politiques, la mise en œuvre des réformes institutionnelles et constitutionnelles ainsi que la reprise du recensement électoral sont les revendications clés qui justifient l’appel de la Coalition des 14 pour la série de manifestations de rue qui se poursuit dans les prochains jours.

« Tout le monde sait que le pouvoir est dans l’erreur et que la position du pouvoir est aux antipodes des aspirations profondes des togolais. La CEDEAO a pris la responsabilité d’aider à régler la crise et nous lutterons pour qu’au moment où il faut, des décisions fermes soient prises. Le peuple aura le dessus et, c’est une occasion que je saisis pour lancer un appel à la CEDEAO. Le processus de règlement de la crise en est en souffrance. Et, c’est l’avenir de plus de 7 millions d’âmes qui est en jeu », a indiqué Brigitte Adjamagbo-Johnson.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here