Assemblée Nationale / Boycott de l’examen du projet de loi par les députés de l’opposition

295

Nouveau siège de l’Assemblée nationale (Togo)

Sur les 91 députés, seuls 57 députés étaient présents ce vendredi matin au parlement togolais alors que le projet de loi sur les réformes constitutionnelles devrait être révisé. Pour le président de l’hémicycle, Dama Dramani, cette situation s’apparente à celle de septembre 2017.

Depuis plusieurs jours, les députés du parti au pouvoir et ceux de l’opposition n’arrivaient pas à trouver un consensus par rapport au texte à voter. Pour les premiers, le projet de loi sur les réformes constitutionnelles proposé par le gouvernement doit être privilégié alors que les seconds trouvent que le texte de l’expert constitutionnel est beaucoup plus fiable et répond mieux aux aspirations profondes du peuple. Pour mettre fin au débat, les deux testes ont été fusionnés et adopté par la commission des lois.

Toutefois, l’opposition parlementaire trouve que le nouveau texte fusionné n’est pas consensuel et ne respecte pas les dispositions de la CEDEAO. Ainsi, les députés de l’opposition et même ceux de l’UFC ont brillé par leur absence à la plénière de ce vendredi matin.

Par conséquent, la séance devant aboutir à l’adoption du projet de loi de révision de la constitution en ses articles 59, 60 et 100 vient d’être renvoyée aux calendres grecques pour cause du boycott des députés de l’opposition.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here