Sérail: quand Victoire Dogbé met la Cour constitutionnelle au pas!

Publicités

Dans l’affaire l’opposant à la Cour constitutionnelle et qui lui a valu un désaveu il y a quelques semaines, le gouvernement Tomégah-Dogbé tire finalement son épingle du jeu. Désormais, le pass vaccinal est exigé sur l’ensemble du territoire national.

A LIRE AUSSI: Qui est « Boss H », le rdoutable chef de gang qui fait la loi dans les ghéttos de Bè?

Il faut rappeler que le gouvernement avait introduit auprès de la Cour constitutionnelle, un projet d’ordonnance relatif à la présentation d’une preuve de vaccination contre la Covid-19 pour accéder aux bâtiments administratifs. Seulement, la disposition ne concernait que les préfectures du Golfe et d’Agoe-Nyivé, donc le District autonome du Grand Lomé (DAGL).
Le juge Abdou Assouma, président de la Cour constitutionnelle et ses collègues avaient rejeté la requête. La raison était toute simple : la disposition était discriminatoire. Si le gouvernement veut prendre une telle mesure dans l’intérêt de la population togolaise, il faudrait l’étendre à tout le territoire national.

Publicités

A LIRE AUSSI: Occultisme: ce redoutable DG qui fait peur dans l’entourage de Faure Gnassingbé

Conformément à l’adage, « reculer pour mieux sauter », le gouvernement Tomégah-Dogbé a soumis une nouvelle version de la loi, en tenant compte des observations des sages de la Cour constitutionnelle, qui l’ont cette fois-ci acceptée. Le nouveau projet conditionne l’accès à tous les bâtiments administratifs « à la présentation d’une des preuves suivantes : une preuve de vaccination anticovid19, un test PCR négatif de moins de 72h, ou une dispense de la vaccination délivrée par un médecin légalement reconnu ».
Voici qui se termine très bien. Le gouvernement a réussi à tirer son épingle du jeu. Grâce à ce quitus, le gouvernement peut accélérer la campagne de vaccination afin de mettre les Togolais à l’abri du coronavirus. Les doses de vaccins continuent par arriver et nous sommes loin de la période où il y avait une insuffisance criarde des vaccins.

Publicités

A LIRE AUSSI: Confidentiel: la fortune personnelle des Gnassingbé enfin dévoilée!

Si le Togo maintient le cap, l’atteinte de l’immunité collective devrait intervenir dans le premier semestre de l’année 2022, ou même avant, pourquoi pas ? Plus d’un million de personnes ont déjà reçu au moins une dose et la balle est dans le camp de nos compatriotes. Chacun doit faire preuve de discipline afin que nous puissions rapidement sortir de cette situation sanitaire qui commence par fatiguer.

Togo Matin No 970

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.