Coup de tonnerre: un directeur mort sanctionné par le ministre Kokoroko

Publicités

Il est sans doute le membre du gouvernement le plus en vue ces derniers jours en raison des sanctions quasi-hebdomadaire qu’il prend dans son département.

A LIRE AUSSI: Qui est « Boss H », le rdoutable chef de gang qui fait la loi dans les ghéttos de Bè?

Le ministre Dodzi Kokoroko, puisque c’est de lui qu’il s’agit, s’est encore illustré hier jeudi en démettant de leur fonction au moins mille cent quatre-vingt-douze (1192) directeurs d’école qui ont refusé de lui fournir la liste des ensignants ayant respecté cette grève jugée illégale» par le gouvernement.
Sauf que parmi dans la liste des directeurs d’école sanctionnés figure le nom d’une personne qui aux dernières nouvelles est décédé depuis peu. Il s’agit de Kolani Donanne figurant au numéro 1086 sur la liste et qui était directeur de l’Ecole primaire publique Kankangbane à Tandjoaré. Il serait décédé il y a quelque temps déjà.

Publicités

A LIRE AUSSI: Occultisme: ce redoutable DG qui fait peur dans l’entourage de Faure Gnassingbé

Il faut noter que cette nouvelle sanction du ministre Kokoroko est n’a pas du tout été bien accueilli par les acteurs de l’éducation nationale. Dans un communiqué publié quelques heures après la sanction, la Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN) a indiqué vouloir « engager des recours susceptibles de prouver juridiquement le caractère licite et régulier [du] mouvement qui n’est que la suite de la grève suspendue l’année dernière ».

Publicités

David TOUMI

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.