« Rien n’est encore fini »

Le président du Bloc d’Action pour le Changement (BAC) Thomas Kokou N’soukpoe parle de la cour constitutionnelle, des résultats de l’élection présidentielle du 22 Février 2020, la position de la dynamique dans la revendication de la “victoire” d’Agbéyome Kodjo.


Sans oublier l’ex informaticien qui a pour tâche, la compilation des résultats des urnes de la dynamique Kpodzro,  M Xana Sadjo Hetsu. Dans cette interview, M Nsoukpoe au côté de la dynamique Kpodzro, fait savoir que, “rien n’est rangé dans les tiroirs” au niveau de la dynamique Kpodzro.

A LIRE AUSSI: 4ème mandat: les nouvelles trouvailles de Faure Gnassingbé

Selon lui, la lutte pour récupérer la “victoire” de M Kodjo ne fait que commencer. “C’est maintenant qu’à commencer la lutte de récupération de notre victoire volée par le régime RPT-UNIR”, dit-il. Détails.

Togotimes.info: 22 fevrier 2020-. 24 mai 2020 soit deux mois après la tenue et la proclamation des résultats,. Vous et votre parti politique BAC étaient au côté de la dynamique Kpodzro. Est ce qu’au jour d’aujourd’hui, vous regrettez ce soutien?

Thomas Nsoukpoe: Merci pour cette occasion que vous offrez à moi et à notre parti politique le Bloc d’Action pour le Changement BAC, de situer l’opinion nationale et internationale de notre soutien à la Dynamique Monseigneur Kpodzro.

C’est une expérience dont nous pouvons au jour d’aujourd’hui parler avec fierté et si c’est à reprendre, nous sommes disponibles. Nous ne regrettons rien.

Nous sommes sortis victorieux de ces élections présidentielles du 22 février 2020 que la CENI et la Cour Constitutionnelle de notre Pays ont détourné en faveur de Monsieur Faure Gnassingbé, le Président sortant.

En allant à cette élection, la dynamique Kpodzro était confiante de ramener la victoire. Mais deux mois après on constate qu’en place de victoire, ce sont des révélations, des audios qui démontrent la face pourrie de la dynamique. Pourquoi ?

A LIRE AUSSI: Nouveau gouvernement de Faure: rien ne changera!

Nous sommes allés à ces élections présidentielles dans la Dynamique Monseigneur Kpodzro avec la foi. C’est sur cette base que nous avons gagnés haut les mains les élections du 22 février 2020 au Togo.

N’en déplaise à nos détracteurs qui ont reconnu notre victoire dès les premières heures de la fermeture des bureaux de vote. N’ayant plus le courage de crier notre victoire, nos détracteurs dont la plupart émarge à la Présidence de la République, ont préféré garder le silence.

D’aucuns ont choisi de confronter la Dynamique Monseigneur Kpodzro sur les réseaux sociaux par des propos malveillants et de sabotage.

D’autres qui sont téléguidés par le régime en place, ont choisi d’attaquer la Dynamique Monseigneur Kpodzro par des révélations et des audio qui n’ont ni têtes ni queues puisque la question est de savoir si c’est UNIR qui a gagné les élections, pourquoi la CENI et la Cour Constitutionnelle ont refusé de proclamer les résultats bureaux de vote par bureaux de vote ?

Donc si nous sommes aujourd’hui à cette étape, c’est parce que le département des États-Unis d’Amérique a exigé les décomptes des voix bureaux de vote par bureaux de vote et que le pouvoir en place a refusé en utilisant la force pour imposer son champion.

Même après nous avoir muselé par leur coup d’État juridique après le coup d’État électoral, ils n’ont pas la conscience tranquille sinon ils ne seraient pas derrière cet escroc de Xana Komla SADJO-HETSU qui raconte sa vie à longueur de journée aux gens sur les réseaux et dans les médias.

Aujourd’hui la présidentielle est rangée dans les tiroirs puisque le gagnant a prêté serment. Ne voyez pas qu’en restant sur une position de faux espoirs au togolais, vous n’êtes pas loin de ceux qui ont marché 5 ans au Togo et après c’est prendre part à d’autres élections ?

A LIRE AUSSI: Jeune tué à Avédji: le général Yark n’inspire plus confiance

On appelle pas ça une prestation de serment. Ça c’est un faux serment prêté devant un Président de la Cour Constitutionnelle qui a deux fiches de résultats. L’une officielle et l’autre officieuse.

Le résultat officiel c’est celui qui reconnait la victoire de Docteur Gabriel Messan Agbeyome Kodjo comme le nouveau Président de la République Togolaise. L’autre résultat c’est celui qui consacre le coup d’État électoral de Monsieur Faure Gnassingbé.

Donc rien n’est rangé dans les tiroirs comme vous le dites. C’est maintenant qu’à commencer la lutte de récupération de notre victoire volée par le régime RPT-UNIR.

Et pour terminer nous n’avons jamais donné de faux espoirs au peuple togolais et nous ne donnerons jamais. Pour les autres qui ont longtemps fait du business politique, cette période est révolue.

Togotimes

Vous aimeriez voir ceci:

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.