Lomé accueille une rencontre régionale sur la gestion de la dette et de la trésorerie

0
368
Lomé accueille une rencontre régionale sur la gestion de la dette et de la trésorerie

(Togo Officiel) – La capitale togolaise abrite depuis lundi 13 mars, un séminaire régional sur la gestion de la dette et de la trésorerie. Initiée par le Centre régional d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique de l’Ouest (AFRITAC de l’ouest), la rencontre prévue pour 5 jours est placée sous le thème: « le renforcement de l’intégration entre la gestion de la dette et la gestion de la trésorerie ». 

L’objectif est d’outiller les participants venus des pays membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), de la Guinée et de la Mauritanie sur une gestion optimale de la trésorerie et de la dette et d’appuyer leurs administrations financières.

En effet, les finances publiques sont confrontées ces dernières années aux effets conjugués du Covid-19 et de la guerre en Ukraine, aux difficultés liées à la mobilisation des ressources provenant des sources traditionnelles et au financement de la dette publique. Selon le Représentant Résident du FMI au Togo, Maximilien Kaffo, à l’issue de ces assises, les participants vont « s’approprier les leçons tirées des expériences des uns et des autres et des meilleures pratiques en matière de gestion de la dette et de la trésorerie »

Au Togo particulièrement, des réformes sont opérées pour une gestion efficace de la dette et de la trésorerie. Parmi elles, la centralisation des soldes de trésorerie dans le cadre de la modernisation de la gestion de la trésorerie, « la mise en place d’infrastructures adéquates pour le traitement des transactions et l’utilisation d’instruments de gestion de trésorerie pour gérer les soldes de trésorerie », énumère Akou Mawussé Afidenyigba, la représentante du ministre de l’Economie et des Finances.

Avec le concours d’AFRITAC Ouest, une synergie est également créée entre la gestion de la trésorerie et les activités d’émission de titres publics, consolidant les responsabilités de la gestion de la dette publique et de suivi des flux de trésorerie.

Lire aussi:

Le Gouvernement exhorte à une meilleure gestion des comptes des collectivités

Source : RepubliqueTogolaise.com