Folie ou rite spirituel, une camerounaise marche nue dans la rue

0
523

La Journée Internationale de la Femme (JIF) de cette année 2023, a été marquée entre autres manifestations officielles dans la capitale camerounaise par une scène inhabituelle, celle d’une jeune femme se déambulant toute nue dans la rue. Filmée et postée sur les réseaux sociaux, la scène continue de susciter diverses interprétations à Yaoundé.

Ce 08 Mars 2023, une jeune femme identifiée sous le prénom d’Anne-Sophie a été aperçue dans les rues de Yaoundé, marchant sans aucun vêtement sur son corps. Les passants ne se sont pas fait prier pour la filmer et poster les vidéos sur la toile. Sur environ plusieurs mètres, cette jeune femme a fait un défilé digne des adeptes du nudisme avant d’interpeller une taximoto pour la ramener à son domicile.

Après une réaction le lendemain d’un homme se présentant comme son oncle et affirmant que la jeune dame était victime d’une crise soudaine de surmenage dans la matinée de la journée internationale de la femme, Anne-Sophie elle-même postera plus tard sur son compte Instagram : « Qui peut sincèrement dire qu’il ne m’a pas mis en statut ce jour ? Personne n’a cherché à savoir ce que je traversais juste des jugements. C’est tout le monde qui veut parler. C’est dans les moments difficiles qu’on reconnait ses vrais amis ».

Seulement cette version est balayée du revers de la main par certains observateurs qui y voient trop de coïncidences. Ainsi, pour un des politologues camerounais, Moussa Njoya : « Parler de « dépression » pour une fille qui descend d’un véhicule, marche en souriant sur 2km, puis réussi à convaincre un mototaximan de la porter toute nue, est une véritable insulte à ceux qui en souffrent vraiment ! ».

Abondant dans le même sens, la romancière et ambassadrice de la culture camerounaise, Calixthe Beyala a posté : « Une dépression nerveuse ou une vraie folie ne pousse personne à marcher nue, comme par hasard un 8 mars, journée de la femme, pour ensuite, prendre tranquillement sa moto. Foutaise ! Elle a utilisé spirituellement toutes les femmes du monde. Donc ce n’est pas une blague ! Ces hommes et femmes qui marchent nus dans les rues du Cameroun doivent être arrêtés et jetés en prison pour attentat à la pudeur, point. Tout le reste est pure distraction ».

Source : icilome.com