Litige foncier : Violents affrontements entre Konkomba et Lamba à Dankpen

Le litige foncier est le virus qui déchire, actuellement de l’intérieur, le tissu social togolais. Plus un seul jour ne se passe au Togo sans entendre deux collectivités se disputer un lopin de terre. Le dernier conflit foncier en date a seulement eu lieu ce lundi à Guérin-Kouka, chef-lieu de la préfecture de Dankpen dans la région de la Kara.

La tension monte dans la préfecture de Dankpen, au nord du pays. Lundi dernier, un litige foncier mal négocié a tourné à un violent affrontement entre les communautés Konkomba et Lamba.

L’on dénote des dégâts matériels et plusieurs blessés graves dans les cantons et villages de Nanon, Natchibore, Natchitikpi et Kinassibou où les populations se sont affrontées à coup de manchettes, de flèches et de gourdins.

Malgré l’intervention de la gendarmerie, un homme a été lynché à mort. Des maisons ont été brûlées. On dénombre au total 18 blessés graves dont 15 du côté des Lamba.

Selon les informations, c’est le préfet de Tône qui aurait utilisé une stratégie pour piéger les Lamba. Chose qui n’a pas été du goût de ces derniers qui ont décidé d’aller jusqu’au bout de leur revendication.

L’heure est actuellement très grave et il urge que le gouvernement prenne en main la situation.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.