Liberté des prix

58

Lomé, la capitale togolaise, compterait 15.000 bars et buvettes qui emploient 75.000 personnes.

Il existe même un organisme professionnel, le syndicat national des tenanciers et restaurateurs du Togo (Synatresto), pour les représenter.

Ce dernier accuse la brasserie BB (bières et sodas) de vouloir tuer la concurrence en imposant les mêmes tarifs à l’ensemble de la profession, qu’ils soient grossistes ou distributeurs.

‘Nous voulons que les prix soient uniquement fixés sur la base du principe de la concurrence qui a toujours fait grandir l’économie , a sdéclaré jeudi Kossi Agbéko Ségbéaya, le secrétaire général de ce syndicat.

Les buvettes, les restaurants ou les discothèques sont libres de vendre de la bière ou du Coca Cola au prix qu’il veulent.

Les responsables de BB n’étaient pas joignables jeudi pour confirmer cette information.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here