Les pays de la Cédéao n’en font pas assez

121

Le directeur général de l’Organisation ouest-africaine de la Santé (OOAS), Stanley Okolo, a invité les pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) à consacrer au moins 2% de leur budget respectif au secteur de la santé avec l’objectif de parvenir à au moins 15% à l’horizon 2025. 

Le financement de la santé en Afrique de l’Ouest demeure toujours insuffisant pour faire face aux besoins sanitaires importants des populations, a regretté M. Okolo.

 Il préconise le renforcement de la bonne gouvernance, la maitrise de la croissance démographique et un combat plus engagé contre les épidémies.

Le Togo fait partie des bons élèves de la Cedeao. En effet, 8% du budget annuel est consacré à la santé ; un chiffre qui devrait passer à 12% d’ici 2022.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here