Les agents des districts sanitaires d’Agoè-Nyivé en grève

Le personnel soignant des districts sanitaires d’Agoè-Nyivé est en colère. Il dénonce une « discrimination » dans la prise en charge des agents de santé impliqués dans la riposte contre la pandémie de Covid-19.

Depuis hier vendredi matin, ces agents de santé des deux districts sanitaires de la préfecture d’Agoè-Nyivé observent une grève. Ils se sentent lésés dans la prise en charge des agents de santé impliqués dans la riposte contre la pandémie.

Selon ces grévistes, le gouvernement a pris en compte les requêtes de leurs collègues des autres districts sanitaires de Lomé commune, sans se soucier de leur cas. Pourtant, les requêtes sont les mêmes.

Pour ces agents de santé des districts sanitaires d’Agoè-Nyivé, il est inconcevable que le gouvernement puisse agir de telle manière. A les en croire, depuis le début de la crise sanitaire au Togo, ils n’ont eu aucun répit. Ils disent avoir fourni toutes leurs énergies pour sauver des concitoyens atteints du coronavirus.

Du prélèvement à la gestion des données, en passant par les activités de suivi des contacts des cas positifs, la coordination, la logistique, les enterrements sécurisés… Ces agents disent avoir tout fait. De plus, avant que les malades arrivent au CHR Lomé Commune, il y a des processus à suivre. Et dans ce processus tous les agents sont impliqués.

Ces agents de santé grévistes veulent rentrer dans leur droit. Ils demandent, sans délai, leur prise charge. Ils menacent de cesser toute activité liée au coronavirus jusqu’à satisfaction de leur requête, comme cela a été le cas de leurs collègues des 5 districts sanitaires de Lomé commune.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.