Affaire Thibault Klidjè : La FIFA pourrait sanctionner les Girondins de Bordeaux

Le supposé « transfert-relais » du jeune attaquant togolais de 18 ans à Bordeaux pourrait coûter cher au club français, pensionnaire de la Ligue 1 Conforama.

En plus de la crise financière engendrée par la pandémie du coronavirus qui frappe de plein fouet tous les clubs européens, les Girondins ont également d’autres soucis à se faire. En effet, ils sont accusés d’avoir utilisé le « transfert-relais » pour acheter (sic) Thibault Klidjè.

Le consultant Daniel Riolo, dans l’émission ‘’After Foot’’ de RMC, fait savoir que le 12è de la Ligue 1 serait dans le viseur de la Fédération internationale de football association (FIFA) pour un recrutement illégal.

« C’est une affaire dont le dossier est sur le bureau de la FIFA. Cela peut valoir à Bordeaux deux ans d’interdiction de recrutement. La FIFA traque les « bridges », les transferts relais. C’est ce qui s’est passé dans le cas de ce Thibault Klidjè », déclare-t-il.

L’ancien joueur de Gomido était arrivé dans le club au scapulaire en février 2020 dans des conditions floues. L’ex-agent du joueur, Kokou Avorgah dénonce une rupture illégale de contrat et réclame des dédommagements. Au Togo, le dossier est en Justice et sur la table de la commission de discipline de la Fédération togolaise de football (FTF).

Le jeune Klidjè, dans une interview choc publiée ce vendredi dans un journal local, tacle violemment son ex-agent et la presse française qui s’intéresse aux contours de son transfert à Bordeaux.

A.H.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.