Le stockage illicite de produits pétroliers provoque des incendies et un décès dans deux villes

Le stockage illicite de produits pétroliers provoque des incendies et un décès dans deux villes

(Togo Officiel) – Deux graves incendies ont eu lieu le 29 mai dernier à Lomé (Agoè) et 31 mai à Dapaong (Tingban), occasionnant des dégâts humains et matériels importants.

A Lomé, le sinistre a causé la mort d’une fillette de 03 ans calcinée et fait trois blessés, avant de ravager une villa inachevée, tandis qu’à Dapaong, ce sont des articles d’une boutique d’alimentation générale qui sont partis en fumée. En cause dans les deux cas, le stockage illicite d’essence frelatée qui a déclenché les incendies.

Le stockage de produits pétroliers dans les maisons d’habitation et autres lieux inappropriés demeure un danger, a rappelé une nouvelle fois le ministre en charge de la protection civile, qui a présenté les condoléances du Gouvernement aux sinistrés.

Par ailleurs, le trafic de carburant frelaté « reste strictement interdit » a martelé Yark Damehame, avant d’inciter les usagers de la route « à s’approvisionner dans les stations-services, surtout que le gouvernement fait un grand effort de revoir à la baisse les prix à la pompe des produits pétroliers en fonction du cours du brut à l’international ».

Les autorités ont multiplié au cours des dernières années les actions afin de lutter contre le trafic et la commercialisation de l’essence frelatée. L’Opération Entonnoir, lancée dans ce sens par le ministère de la sécurité avait notamment permis de saisir au cours du premier semestre 2019 près de 400 000 litres de carburant de contrebande.

Lire aussi:

Nouvelle baisse du prix du carburant à la pompe

Source : RepubliqueTogolaise.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.