Le défenseur des droits de l’Homme Johnson Assiba arrêté

106

Le président du Réseau des jeunes africains pour la démocratie et le développement (REJADD) a été arrêté ce matin par les éléments du Service de renseignements et d’investigations (SRI).

Johnson Assiba, puisque c’est de lui qu’il s’agit, répète depuis quelques semaines craindre pour sa vie depuis que l’organisme qu’il préside a coproduit, avec le Réseau africain pour les initiatives de droits de l’homme et de solidarité (RAIDHS), un rapport détaillé sur la répression des manifestations de l’opposition entre août 2017 et janvier 2018.

Dans ce document, les deux organisations de la société civile dénombrent une centaine de morts. Suite à la publication de ce rapport dans certains journaux privés de la place, le gouvernement a réagi, parlant d’un rapport « insultant, tendancieux et manipulateur », précisant que « ce bilan est de sept (07) morts par balles et sept (07) morts pour diverses causes, dont deux (02) militaires égorgés ».

Depuis lors, le président du REJADD dit subir quotidiennement de pressions, d’intimidations et de harcèlement. En février dernier, il a dénoncé une tentative d’enlèvement. Il se fait discret avant que la nouvelle de son arrestation ne soit répandue comme une trainée de poudre ce matin.

A.H.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here