La loi de finance exercice 2018 votée : le gouvernement s’inquiète de l’impact de la crise sur sa mise en œuvre 21 décembre 2017

La loi de finance exercice 2018 votée : le gouvernement s’inquiète de l’impact de la crise sur sa mise en œuvre 21 décembre 2017
Sani Yaya, ministre de l’Économie et des Finances

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Hier, les députés de la mouvance présidentielle ont voté la loi de finance exercice 2018 en présence de ceux de l’opposition qui, quant à eux se sont abstenus de le faire.

Le budget de l’Etat togolais pour l’année 2018 s’équilibre en recettes et en dépenses à 1.321,9 milliards de francs Cfa contre 1.227,4 milliards en 2017, soit une augmentation de 7,7%.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

A en croire le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, le budget exercice 2018 sera consacré à l’assainissement des finances publiques, à l’accélération de la croissance et la prise en charge de la demande sociale.

« 44% du nouveau budget seront consacrés aux secteurs sociaux (santé, éducation et développement socioéconomique à la base », a-t-il promis.

Toutefois, le ministre Sani Yaya redoute les impacts qu’aura la crise sociopolitique qui secoue actuellement le Togo sur sa mise en œuvre. « Le gouvernement en appel à l’apaisement de la situation sociopolitique pour favoriser un climat propice aux affaires et à l’investissement », a-t-il souhaité.

Le président de l’assemblée nationale, Dama Dramani, a quant à lui, invité les acteurs politiques à éviter les tergiversations et calculs politiciens qui ne sont pas de nature à favoriser la recherche du consensus pour une sortie de crise.

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.