La FOSEP fait son bilan à mi-parcours, sans mention des perturbations des meetings de l’opposition

0

La Force sécurité élection présidentielle de 2020 (FOSEP) a dressé un bilan provisoire de la sécurisation de la campagne des sept (7) candidats en lice pour le premier tour du scrutin fixé au 22 février.

Dans un communiqué, la FOSEP informe avoir protégé les différentes activités rentrant dans le cadre de l’opération de charme des candidats. En effet, précise-t-elle ce mercredi 12 février, elle a déjà protégé 128 meetings, 24 caravanes et biens, entre autres.

A ce jour, « Aucun incident majeur n’est à déplorer malgré l’engagement et la ferveur affichée par les militants et sympathisants des différentes candidats », poursuit le communique, soulignant par ailleurs que « la FOSEP réaffirme sa détermination à sécuriser le présent processus électoral avec professionnalisme en toute neutralité ».

Si dans la capitale, Lomé et ses environs, « aucun incident majeur n’est à déplorer », à l’intérieur du pays, les candidats de l’opposition rencontrent des difficultés pour séduire l’électorat.

A titre d’exemple-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.