Perturbation des meetings de l’ANC : Eric Dupuy à Boukpessi

0

Mercredi, le ministre de l’Administration territoriale et des Collectivités locales, Payadowa Boukpessi tentait de justifier les incidents intervenus lors des meetings du candidat Jean-Pierre Fabre dans la partie septentrionale du pays. Ce baron du régime est allé jusqu’à insinuer que ce sont les responsables de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), eux-mêmes, qui se créent des ennuis.

Pour le cas de Cinkassé, Tandjouaré et Gando où les manifestations de l’ANC ont été systématiquement interdites par les autorités locales, Payadowa Boukpessi a soutenu que si seulement Jean-Pierre Fabre avait communiqué davantage sur son programme de campagne aux autorités, rien de tout cela ne serait arrivé.

« Le parti UNIR avait fait un programme d’activité au même endroit, validé par le préfet. Si Jean-Pierre Fabre avait donné son programme au préfet, le préfet aurait géré et aurait demandé au parti UNIR d’aller ailleurs ou à Jean-Pierre Fabre d’aller à un autre endroit. J’ai l’impression que le candidat Fabre est à la recherche d’incidents, parce qu’il sait très bien que, pour animer un meeting pendant la campagne, il faut prévenir le préfet », a débité le ministre au micro de RFI.

Mais intervenan-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.