La CEET met en garde les propriétaires véreux qui surfent sur les factures de leurs locataires

Les propriétaires de maisons ne manquent pas d’imagination, quand il s’agit de tirer le maximum de profits de leurs locataires. Hormis la surenchère de la location, puisque le secteur n’est pas encore réglementé, l’autre arnaque érigée en règle au sein des maisons de location est la surfacturation du prix du kilowatt et l’interdiction d’installer une additionneuse.

Le prix du kilowatt va à jusqu’à 200 Fcfa voire plus dans certaines maisons. Chaque propriétaire impose le prix qui l’arrange le mieux et peut couvrir ses factures. La manœuvre consiste simplement à surfacturer le prix du kilowatt et chaque locataire qui paie sa facture paie sans le savoir la facture du propriétaire.

Pire encore, d’autres refusent l’installation des additionneuses et la facture d’électricité est payée proportionnellement aux appareils électroménagers que chaque locataire utilisent. A cela s’ajoute également un prix fixé pour des ampoules qui éclairent la cour, la devanture des maisons ou les salles de bain.

Tout est peaufiné de telle sorte que le locataire dont les choix sont vraiment réduits se trouve dans l’obligation de payer même avec des grincements de dents.

C’est en vue de venir à bout de cette escroquerie que la Compagnie Électrique du Togo (CETT) a dans un communiqué mis en garde ces propriétaires véreux et demandé également aux locataires qui voient leurs droits lésés à la dénoncer. La compagnie promet prendre les mesures qui s’imposent pour décourager ces propriétaires.

M E

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.