Jeu de chaises musicales à la Céni

350

Gerry Taama, le chef du NET (opposition) estime lundi que la recomposition de la Commission électorale (Céni), proposée par la Cedeao et acceptée par les deux parties, constitue une violation du code électoral.

Cette formation risque de perdre son siège à la Céni, ceci expliquant peut-être cela. 

‘Pour l’intérêt supérieur de la nation, notre parti considère que le peuple togolais attend plus de ses leaders politiques que des querelles sur des sièges à la Commission’, a déclaré M. Taama.

Selon les nouvelles dispositions validées dimanche, l’opposition choisira dans les prochains jours 5 représentants issus des partis parlementaires, 2 de formations extraparlementaires et 1 venant de la société civile. 

Le NET appartient l’opposition parlementaire.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here