Indignation et amertume

Un reportage de CNN montrant des migrants vendus aux enchères en Libye a provoqué une forte émotion, suscitant des réactions indignées en Afrique et à l’ONU.

On y voit notamment, sur une image de mauvaise qualité prise par un téléphone portable, deux jeunes hommes. Le son est celui d’une voix mettant aux enchères ‘des garçons grands et forts pour le travail de ferme. 400… 700…’ avant que la journaliste n’explique: ‘ces hommes sont vendus pour 1.200 dinars libyens – 400 dollars chacun’.

Le président de la Cédéao (Communauté économique des Etats de l’Afrique cde l’ouest), Faure Gnassingbé a fait part de son indignation et de son amertume face à la vente de migrants-esclaves.

‘Après concertation avec mes pairs de la sous région ouest africaine, nous prendrons très vite des mesures hardies contre ce phénomène affligeant pour notre continent et l’humanité toute entière’, a déclaré le président togolais.

La question devrait être à l’odre du jour du sommet Afrique-Europe les 29 et 30 novembre à Abidjan.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.