Esclavage des noirs en Libye: timide réaction de l’union africaine

La situation des migrants en Libye tourne à l’esclave en pleine 21ème siècle. Plusieurs voix s’élèvent pour dénoncer cet état de fait. De Claudy Siar à Samuel Eto’o en passant par Didier Drogba, Koffi Olomidé et bien d’autres, tout le monde appelle à des actions de grandes envergures.

C’est dans cette multitudes de réactions que l’Union africaine a part un communiqué réagit sur ces exactions en Libye. Si la réaction est salutaire, il faut dire qu’elle n’est pas du tout à la hauteur des réalités que subissent les noirs subsahariens dans cette partie de l’Afrique du Nord.

En effet, dans son communiqué, l’Union africaine appelle les autorités libyennes à revoir les conditions de détentions des migrants et demande l’ouverture d’une enquête. Donc aucune décision claire et nette sur la situation. A quand l’ouverture de cette enquête, et qui va la mener ? Le temps de trouver des réponses à ces questionnements, la réalité est bien là sous nos yeux et les noirs sont vendus comme des marchandises en Libye.

Ci-dessous l’intégralité du communiqué de l’Union africaine.

CamerounWeb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.