Faure Gnassingbé à la barre au Nigéria 9 octobre 2018

18735

Faure Gnassingbé à la barre au Nigéria                                                                             9 octobre 2018
Faure Gnassingbé

Par Marcelle Apévi, togo-online.co.uk

La situation qui prévaut au Togo semble échapper à la communauté internationale au sein de laquelle des abonnés aux jeux troubles sont en activités, appuyant discrètement le très contesté locataire de Lomé 2. Très tenace, rigoureuse et déterminée, la coalition des 14 partis politiques de l’opposition ne faiblit pas. Avec en appoint les actions de la dynamique société civile, les forces vives insistent sur le rôle claire attendu de la communauté internationale.

L’interpellation sans cesse intempestive des forces vives met au pas la communauté internationale qui convoque le fils du père au Nigéria.
Selon nos informations, Faure Gnassingbé serait convoqué pour une rencontre privée au Nigeria pour un entretien avec les facilitateurs, le président en exercice de la CEDEAO, Mahamadou Buhari et un émissaire de l’Élysée.

L’entêtement de Faure Gnassingbé à mettre en danger la sous-région Ouest Africaine comme le souligne la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition ne serait pas bien vu par la communauté internationale. Il serait question, selon les indiscrétions, de le rappeler à l’ordre et le mettre au pas par rapport à la mise en péril de la feuille de route tracée par la CEDEAO le 31 juillet à Lomé, lors de son 53ème sommet.

Faure Gnassingbé et ses ministres qui souffrent de maladies comportementales aggravées seraient sommés de surseoir à leur bêtise pour donner chance à la résolution efficace de cette crise que Papa a créé et que le fils gère de mains de maître en toute impunité et insolence.

Selon certains observateurs, la communauté internationale pourrait signifier à Faure Gnassingbé, la nécessité de remettre le pouvoir au profit d’une transition au cours de laquelle le pays sera redressé et mis sur de bases solides de Démocratie et d’État de droit.

Togo-Online.co.uk

3 Commentaires

  1. Le Togo est un État souverain, et un diktat ne saurait être imposé au Président Faure. Le Togo s’invite dans des réformes institutionnelles aujourd’hui en marche. Il est le Président élu d’un Pays, et il ne peut être question de transposer un conflit sur le foncier rural sur l’échiquier politique. Les commanditaires sont ailleurs…Cherchez les, et vous aurez sauvé le Togo. Le Panafricanisme, appelle à l’Union et à la solidarité des Peuples.

  2. Le president Faure convoqué au Nigeria par qui et pourquoi ? Les chiens aboient la caravane passe disait l’ autre un jour !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here