EPULO 2022 : six pays africains ont participé à l’exercice d’urgence sécuritaire à Lomé

La plateforme aéroportuaire de Lomé a été le théâtre, le 2 décembre dernier, d’un exercice diurne de sécurité.

Dénommé « EPULO 2022 », cet exercice d’urgence sécurité grandeur nature était à sa 3e édition cette année.

Selon la Société Aéroportuaire de Lomé-Tokoin (SALT), qui d’ailleurs se félicite du succès de ce drame fictif, l’opération a vu la participation de six pays d’Afrique de l’ouest et centrale. Notamment le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Cameroun, le Gabon, la République centrafricaine et le Bénin.

« L’opération a permis d’évaluer la réactivité des différents intervenants conformément aux exigences de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI). Cet exercice prépare les acteurs à faire face à d’éventuels cas d’urgence », précise la SALT dans un communiqué en date du 2 décembre.

La note est signé le Colonel Dokisime Latta Gnama, le directeur de la Société aéroportuaire (SALT).

Source : icilome.com